Accueil / Hippisme / Hippisme – Air Mauritius Maiden Cup La troisième, la bonne pour Vettel
Vettel
Vettel a été intraitable dans la course à l’avant.

Hippisme – Air Mauritius Maiden Cup La troisième, la bonne pour Vettel

Deuxième dans cette épreuve en 2013, il avait pris la troisième place en 2014. Vettel a remporté  cette saison la plus prestigieuse course classique  disputée devant une grosse foule dimanche.

Bien monté par le jockey mauricien Kevin Ghunowa, il offre une précieuse victoire à son entraîneur, Ramapatee Gujadhur,dans la course au titre.

Alors que l’attention était focalisé sur Bulsara, installé grand favori avant la course, c’est son compagnon d’écurie Vettel qui s’est imposé à l’issue des 2400m de l’Air Mauritius Maiden Cup. Ce coursier était le véritable stayer de la course et son stamina a joué en sa faveur en fin de parcours.

En l’absence d’autres potentiels meneurs, Vettel  s’est  installé en tête de cette course dès l’ouverture des stalles. Et, ce sans fournir de gros efforts. Love Struck s’est vite mis à sa poursuite , le talonnant de  près. Ce duo a rapidement creusé un écart de trois à quatre longueurs d’avance sur leurs poursuivants. Skippyjon Jones suivait en troisième position suivi d’Everest, Diamond Light,  Bulsara, One Cool Dude et Ice Axe.

Les positions demeurèrent inchangées sur la majeure partie de la course, avec Vettel et Love Struck qui ont augmenté leur avance pour compter jusqu’à cinq longueurs de plus sur le troisième à 800m du but. Vettel était encore en mains et pleins de ressources. Et, Love Struck était son seul vrai danger à 400m du but. Kevin Ghunowa, qui avait bien géré la course de Vettel, lui a demandé l’ultime  effort dans la ligne droite. Le stayer de l’écurie Gujadhur a produit un bon finish dans les derniers 200m, repoussant brillamment l’assaut final de Love Struck pour signer une belle victoire. Bulsara a terminé fort pour prendre la troisième place devant Skippyjon Jones.

Vettel, importé pour gagner le Maiden depuis 2013, a finalement rempli son contrat.  Il offre ainsi une victoire prestigieuse à l’écurie Gujadhur qui signe dans la foulée un sans-faute dans les épreuves classiques cette saison après les victoires de Silver Bluff (Duchess Of York Cup) et Bulsara (Barbé Cup).  Tout cela place son entraîneur Ramapatee Gujadhur en position de force pour remporter le titre de champion cette saison avec une belle avance sur Gilbert Rousset.

Triplé de Gujadhur et quadruplé de Gilbert Rousset

La journée dominicale avait bien débuté pour l’entraîneur Ramapatee Gujadhur avec la victoire d’Ek Tha Tiger dans la course d’ouverture. Ce coursier a fait une excellente course d’attente avec Jeanot Bardottier en selle. Il a facilement dominé Question Time en fin de parcours.

Ramapatee Gujadhur a récidivé lors de la cinquième course avec Kremlin Captain une performance exceptionnelle en épinglant sa septième victoire d’affilée. Monté de main de maître par Kevin Ghunowa, ce coursier, qui revenait après des ennuis et un long repos, a fait parler sa classe dans la ligne droite finale pour battre Hillbrow.

L’entraîneur Gilbert Rousset est sur une belle série. Il a ramené trois gagnants lors de cette journée classique. Le jockey sud-africain Derreck David a mis toutes les chances de son côté en se plaçant en deuxième position avec Cherish The Charm juste après le départ de la deuxième course. Son coursier a ensuite facilement dominé ses adversaires pour signer une deuxième victoire de suite.  Derreck David a dû s’employer à fond pour remporter la quatrième course avec Sole Mio. Son coursier a trouvé le passage à temps, et il a produit un excellent finish pour prendre le meilleur sur Flash Drive et O’Chee Pan dans les derniers mètres. Par contre, ce fut une simple formalité pour Derreck David avec Lietuva qui a remporté la septième course de bout en bout.

Le duo Gilbert Rousset-Derreck David a clôturé la journée avec un quadruplé après la victoire de Harba au terme d’une remarquable course d’attente et une accélération finale irrésistible.  Derreck David prend le large au classement des jockeys avec 31 victoires contre 24 pour le deuxième , Jeanot Bardottier.

Déclarations

Ramapatee Gujadhur : « Très fier de l’équipe qui m’entoure »
« J’ai dit à tout le monde ces derniers jours que Vettel a changé, mais qu’il fallait tout simplement bien doser le pas de la course. Kevin Ghunowa a fait une superbe course. Je suis très heureux de remporter le Maiden, et je suis très triste pour Jeanot Bardottier et Bulsara, un coursier avec lequel je pensais remporter les quatre courses classiques. Je suis très fier de l’équipe qui m’entoure. Je les remercie pour le travail accompli. »

Kevin Ghunowa : « J’étais confiant à 600m du but »
« Je suis très heureux d’avoir remporté le Maiden à ma première tentative. Je dois remercier l’entraîneur Ramapatee Gujadhur de m’avoir fait confiance en me confiant Vettel. C’est un ‘galopper’ qui a apprécié sa course et j’étais confiant à 600m du but. Je savais qu’aucun coursier ne serait en mesure de remonter Vettel. Je remercie aussi ma femme, mes deux filles, toute ma famille et tous ceux qui m’ont soutenus dans les moments difficiles. »

A propos de Patrice Esmyot

Ceci peut vous intéresser

Marc Lagesse

Marc Lagesse (Chairman de Quantum Insurance) : «Les courses de chevaux sont un patrimoine à préserver»

Quantum Insurance s’associe avec le Mauritius Turf Club pour la seconde année consécutive, en étant ...