Accueil / Sports individuels / Star de demain – Céline Wan Min Kee : Elle ambitionne de devenir la meilleure tenniswoman mauricienne
Céline Wan Min Kee vise très haut.
Céline Wan Min Kee vise très haut.

Star de demain – Céline Wan Min Kee : Elle ambitionne de devenir la meilleure tenniswoman mauricienne

Du haut de ses 14 ans,  Céline Wan Min Kee rêve grand. Elle ambitionne de devenir la joueuse de tennis numéro un de Maurice. Et elle ne s’épargne aucun effort et sacrifice pour atteindre cet objectif.

Céline Wan Min Kee a débuté dans le monde du tennis assez tardivement. C’est à huit ans qu’elle s’est mise à l’entraînement sérieusement à l’Advantage Tennis Club de Rose-Hill sous la houlette de l’entraîneur Olivier Laurent. Elle progresse tellement vite que deux ans plus tard, Céline Wan atteint la finale du Vital Championship, le premier tournoi auquel elle a participé.

Depuis, elle a attrapé le virus, et elle se retrouve régulièrement face à Sarah Introcaso pour jouer le titre dans leur catégorie. Ce classique entre ses deux joueuses qui dominent actuellement la catégorie des moins de 14 ans a tourné cinq fois en faveur de Céline Wan Min Kee.

« Le tennis, c’est ma passion. Je faisais du piano, mais j’ai arrêté. J’écoute de la musique de temps en temps, mais c’est le tennis qui occupe tout mon temps libre. Ce n’est pas une obligation. Je le fais parce que j’aime ce sport », nous dit Céline Wan Min Kee.

Elle s’entraîne trois fois par semaine avec la Fédération Mauricienne de Tennis, au centre national de tennis, à Petit-Camp. Elle fait aussi une séance avec le Malgache Jacob Rasolondrazana au club de Rose-Hill. Et, depuis quelques mois, elle a agrémenté tout ceci avec des cours sous la supervision de l’ex-directeur technique national de tennis, Frantz Jessin, à Tennis Nord, à Mapou.

« Je veux devenir la meilleure joueuse de Maurice. Je rêvais de représenter mon pays aux Jeux des îles de l’océan Indien de 2019, mais le tennis n’est, pour l’instant, pas sur la liste des disciplines retenues. Défendre notre quadricolore dans les compétitions internationales est une grande source de motivation. C’est ce que j’ambitionne de réaliser », nous dit Céline Wan Min Kee.

L’adolescente, qui a vu ses deux joueurs favoris, Rafael Nadal et Maria Sharapova, être hors course cette saison, et qui supporte maintenant Andy Murray et Serena Williams, fréquente l’École du Centre. « J’arrive à gérer le sport et les études. Je trouve le temps de terminer tous mes devoirs, de prendre tous mes cours de tennis et de participer à tous les tournois. Cela requiert un agenda bien organisé, et beaucoup de sacrifices », nous dit la championne.

Céline Wan Min Kee a perdu deux fois en finale senior face à Sarah Introcaso cette saison lors du Gymkhana Open et du Rose-Hill Open. Elle a participé aux qualifications pour les Championnats d’Afrique Juniors au début de 2016 en Afrique du Sud. Elle aura l’occasion de tenter sa chance à nouveau en concourant pour une nouvelle qualification au niveau africain lors de cette même compétition, qui se déroulera en Namibie en janvier 2017.

A propos de Patrice Esmyot

Ceci peut vous intéresser

Dinesh Pandoo s’entraîne sérieusement en vue des Mondiaux thaîlandais.

Haltérophilie – Championnats du monde jeunes : la grande première de Pandoo

Dinesh Pandoo défendra les couleurs de Maurice  pour la première fois  aux Championnats du monde ...