Accueil / Sports individuels / Natation / Au Parlement mercredi : le Sports Bill voté avec amendements
La communauté sportive est désormais dotée d’une nouvelle loi.
La communauté sportive est désormais dotée d’une nouvelle loi.

Au Parlement mercredi : le Sports Bill voté avec amendements

Le Sports Bill a été approuvé par la majorité lors des derniers travaux parlementaires de l’année, mercredi au Parlement. Deux amendements ont été apportés à la nouvelle loi-cadre du sport mauricien.

L e premier amendement concerne la clause 2, ou le mot « disability » a été enlevé du projet de loi pour être remplacé en  ordre alphabétique par « handisports » et « person with disability ». Quant au second amendement, il concerne l’inclusion du mot « Mauritius Paralympic Committee », qui avait été oublié dans la section 37, relative au National Institute of Sports.

Lors de son « summing up », le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, a souligné que l’objectif principal du Sports Bill est de  faciliter le développement du sport, à travers une meilleure gestion des fédérations et d’améliorer le quotidien des athlètes. Yogida Swamynaden a aussi précisé que les athlètes doivent être licenciés par leurs fédérations et seront couverts par une assurance.

Il a également fait ressortir qu’une bourse sera offerte aux athlètes après leur carrière. La mise sur pied du National Institute of Sports aura la responsabilité de prendre en charge les athlètes après leur carrière.

Yogida Sawmynaden a aussi apporté des éclaircissements sur le « caretaker committee » mis sur pied en cas de conflit fédéral. Il a précisé que le « Supervising Officer » du ministère devra veiller que les différentes fédérations respectent les clauses du Sports Bill et travaillent pour le progrès de leurs disciplines respectives.

Pour sa part, la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun, n’a pas caché sa satisfaction sur les réformes que vont apporter le Sports Bill 2016. Elle a insisté que cette loi va prendre en considération tous les facteurs qui associent le sport et les études. Leela Devi Dookun a aussi souligné que nos athlètes seraient valorisés et récompensés à leur juste valeur.

De son côté,  le député Alain Aliphon est d’avis que le Sports Bill accordera plus de liberté aux différentes fédérations sportives. Il a aussi précisé que le ministère, qui demeure le gros pourvoyeur du financement des fédérations, a le droit de recadrer ces dernières si elles n’œuvrent pas pour le progrès du sport.

Quant au député de l’opposition Alain Wong, il avait souhaité que le  débat sur le Sports Bill soit renvoyé à la rentrée parlementaire, prévue pour le 21 mars 2017. Il a avancé que le ministère aurait dû avoir l’avis de toutes les fédérations sportives sur le projet de loi.

Pour sa part, Guito Lepoigneur a soulevé le point de l’après-carrière des sportifs. Il a pris l’exemple de l’ancien boxeur Bruno Julie, qui était sans emploi pendant des années. Pour le député, de nombreux athlètes ne reçoivent pas une allocation adéquate pour les performances qu’ils réalisent. Il a aussi demandé que le rôle de l’Ombudperson for sports soit revu.

Les amendements en question

The Sports Bill (NO. XXXVI of 2016) : Proposed amendments to be moved at Committee stage

The Clerk of the National Assembly presents her compliments to the Honorable Members and has the honor to inform them that the Honorable Minister of Youth and Sports has given notice of the following amendments which  he proposes to move at the Committee Stage of the above Bill-
(a)  In clause 2-
(i)   by deleting the definition of ‘disability’;
(ii)  by inserting, in the appropriate alphabetical order, the following definitions- “handisports” means sports for persons with disabilities;
“Person with disability” includes a person who has long-term physical, mental, intellectual or sensory impairments which, in interaction with various barriers, may hinder his full and effective participation in society on an equal basis with other persons;
(b) in clause 37, in paragraph (h), by insering after the words “Mauritius Olympic Committee”, the words “Mauritius Paralympic Committee,”.

Ambiance

Shakeel Mohamed expulsé

Le chef de file du Parti travailliste, Shakeel Mohamed, n’a pu assister aux débats sur le Sports Bill. Alors qu’il avait demandé au Whip du gouvernement de l’inscrire sur la liste des intervenants, tel n’a pas été le cas. Contrarié, Shakeel Mohamed a haussé le ton en s’adressant à la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee. Après plusieurs avertissements, la Speaker a ordonné à Shakeel Mohamed de quitter l’hémicycle.

Maurice a un médaillé d’or olympique selon François !

Le député de Rodrigues Francisco François s’est entremêlé les pinceaux lors de son intervention sur le Sports Bill. Alors qu’il faisait l’éloge de nos anciens athlètes, il a confié qu’un athlète avait décroché la médaille d’or aux jeux Olympiques. Or, le seul médaillé olympique mauricien, en l’occurrence le boxeur Bruno Julie, avait remporté le bronze en 2008.

Alain le sportif

Lors de son intervention, le député du PMSD Alain Wong n’a pas manqué de mettre en avant son parcours d’ancien sportif. Il a souligné qu’il a pratiqué plusieurs disciplines, notamment la natation, le tennis, le basket-ball et le football.

A propos de DéfiSports

Suivez le sport en direct, retrouvez l'actualité et les résultats des courses hippiques, du football, du tennis, du rugby, du basket et de tous vos sports préférés.

Ceci peut vous intéresser

snooker

Snooker – President’s Cup : Duel intense entre les Moosa

Le numéro un de Maurice, Saleem Moosa, affrontera nul autre que son fils cadet, Shaariq ...