Accueil / Sports collectifs / Basketball / Republic Cup 2017 : le Real et l’USBBRH dominateurs
Julie Laplanche
Julie Laplanche brandissant fièrement le trophée pour l’USBBRH.

Republic Cup 2017 : le Real et l’USBBRH dominateurs

Les finales de la Republic Cup 2017 en basket-ball ont été disputées dimanche au gymnase de Phoenix. L’Union Sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill en féminin, et Real de Port-Louis en masculin se sont illustrés.

Face à Beau-Bassin/Rose-Hill Hoops, la bande à Jean-Marie Bhugeerathee et James Li Sun Voon se sont imposés 56 à 47. L’Union Sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill (USBBRH) remporte donc la coupe pour la troisième année de suite. Pour le coach Jean-Marie Bhugeerathee, l’entraînement intense a porté ses fruits. « Cela fait plusieurs mois que nous n’avons pas eu de matchs. Durant les deux dernières semaines, nous avons intensifié l’entraînement. Alors que nous nous entraînions une fois par semaine, nous sommes passés à quatre séances, afin d’être prêts pour ce match. Le dur labeur a payé », souligne-t-il.

Le technicien explique qu’il a toutefois dû changer de stratégie pour ce match. « Initialement, il était question d’attaquer dès le début. Cependant, nous avons préféré attendre et observer notre adversaire et passer à l’offensive au bon moment. Nous avons des joueurs qui peuvent tenir un rythme élevé pendant tout le match. Cela a joué en notre faveur. Pour la suite, nous allons devoir nous entraîner davantage, car nous ne sommes qu’à 50 % de nos moyens. L’objectif est de remporter le titre cette saison et nous devrons améliorer notre condition physique pour cela », explique Jean-Marie Bhugeerathee.

Côté masculin, Real de Port-Louis a dominé Mahébourg Flippers par 67 à 51. Pour l’entraîneur Neva Vadiveloo, c’est une performance à la hauteur des attentes. « Nous sommes très satisfaits, car durant toute la semaine nos joueurs se sont entraînés très dur. Toute l’équipe a répondu présente et a joué comme il fallait. Nous avons aussi eu l’apport de Thierry Julie, qui avec son expérience parvient également à motiver toute l’équipe. Nous allons toutefois devoir travailler sur notre agressivité pour le championnat », précise le technicien.

A propos de Ashfaq Muhamodsaroar

Ceci peut vous intéresser

Les Mauriciennes n’ont pas fait le poids face aux Malgaches en s’inclinant par 43 à 0.

Tournoi de l’AROI 2017 : la sélection féminine a peiné

L’édition 2017 du tournoi de l’Association Rugby de l’océan Indien a pris fin dimanche à ...