Accueil / Football / Star de demain – Yohann lareine : un Mauricien au Mundialito
Yohann lareine

Star de demain – Yohann lareine : un Mauricien au Mundialito

Âgé de 10 ans seulement, Yohann Lareine est un jeune Mauricien qui participera au Mundialito en avril prochain en Espagne. Il jouera contre les meilleurs jeunes footballeurs de la planète.

Habitant Montréal, au Canada, Yohann Lareine est une future star du ballon rond. Du 6 au 16 avril prochain, à Tarragone, en Espagne, il sera en action avec l’équipe du Canada lors du Mundialito, la Coupe du monde pour les enfants. Cette compétition réunira 50 pays et accueillera 5 000 jeunes footballeurs.

Cela ne fait pas très longtemps qu’il a commencé à prendre au sérieux le football, mais il s’est rapidement fait remarquer, souligne sa mère Swarnamuki Muthiayen-Lareine. « Yohann a toujours été passionné par le football. Il jouait avec ses amis à la garderie. Toutefois, ce n’est que l’année dernière qu’il s’y est mis sérieusement. Nous étions dans un café et il était en train de regarder un match de foot à la télé. Il parlait passionnément de ce sport et connaissait le nom de tous les joueurs. Un entraîneur de la CDI Soccer Academy l’a vu et lui a demandé s’il aime le football et Yohann a dit oui. Il a fait un essai, et l’entraîneur a été impressionné », précise-t-elle.

En effet, une fois sur le terrain, ses parents et l’entraîneur n’en croyaient pas leurs yeux. « Nous n’avions jamais vu jouer Yohann lors d’un match. Il n’a jamais été dans une académie auparavant et tout ce qu’il sait faire, il l’a appris en visionnant des vidéos sur Internet. Quand il a fait son essai, nous ne nous attendions pas à ce qu’il possède un tel niveau. Un an plus tard, il est dans l’équipe du Canada et participera au Mundialito », souligne fièrement Swarnamuki Muthiayen-Lareine.

Yohann Lareine aspire à évoluer dans le milieu professionnel plus tard. Toutefois, devenir footballeur professionnel est coûteux. Sa famille et son entourage s’investissent grandement pour faire du rêve du jeune homme une réalité. « Il y a les déplacements qui sont relativement coûteux. Nous organisons parfois des levées de fonds et l’Académie nous aide également », précise sa mère.

Même se rendre à ses entraînements n’est pas toujours évident. « Malgré le travail, nous trouvons le temps pour emmener Yohann à ses entraînements. L’Académie est assez loin de chez nous et il y a un long trajet à faire. Parfois les entraînements se font au rythme de deux fois par semaine, mais cela peut passer à quatre ou cinq fois par semaine également », indique la maman.

A propos de Ashfaq Muhamodsaroar

Ceci peut vous intéresser

Darren Tulett était dans l’émission «Monday Squad» lundi sur Radio Plus.

Darren Tulett (présentateur sur BEIN sport) : «La saison prochaine sera celle de Liverpool»

Actuellement à Maurice, l’emblématique journaliste et animateur sportif Darren Tulett nous a rencontré jeudi matin ...