Accueil / Football / Le sport & la femme – Kimberley Bernard : le roc de la défense portlouisienne
Kimberley Bernard
Kimberley Bernard joue au football depuis qu’elle a huit ans.

Le sport & la femme – Kimberley Bernard : le roc de la défense portlouisienne

Avec le championnat de football féminin qui débute le week-end prochain, Kimberley Bernard s’active pour être fin prête pour affronter Pamplemousses SC pour la première journée. L’internationale mauricienne est le pilier de la défense de l’ASPL 2000.

Elle n’a que 17 ans, mais Kimberley Bernard est déjà l’unes des pièces maîtresses de l’ASPL 2000 et de la sélection nationale féminine. À quelques jours du début du championnat, elle s’est déjà fixée pour objectif de remporter le titre cette année. « L’année dernière, ASPL 2000 avait terminé deuxième derrière AS Quatre-Bornes. Cette fois, nous devrons faire mieux. Il faut gagner le championnat. Nous avons des renforts pour cette nouvelle saison et nous sommes meilleures. L’équipe s’est bien préparée et nous ferons de notre mieux pour être championnes », précise-t-elle.

Cette habitante de Cassis a commencé à jouer au football alors qu’elle n’avait que huit ans. Au début, elle tapait dans le ballon avec ses amis du quartier, avant de se trouver une équipe. Alors qu’elle étudiait au Couvent de Lorette de Port Louis, elle jouait également au football avec l’équipe de cet établissement. « Ce n’est que vers mes douze ans que j’ai rejoint le club Bouzer Cassis. J’ai toujours été une grande passionnée de football. L’adaptation n’était pas difficile, car j’étais passionnée et motivée. Par ailleurs, j’ai joué pendant trois ans pour l’équipe de l’école. Nous avons gagné deux tournois intercollèges ensemble », souligne la footballeuse.

Peu après, ses amies et elles ont rejoint l’ASPL 2000. « C’est Bouzer Cassis qui est devenu l’ASPL 2000. Jouer en championnat au début n’était pas évident, car il fallait s’adapter à un nouveau rythme. Auparavant, on s’entraînait à raison de deux fois par semaine, mais à l’ASPL 2000, les séances étaient plus fréquentes. Les entraînements étaient également plus intenses. Toutefois, je me suis rapidement habituée », souligne Kimberley.

Elle a rejoint la sélection nationale pour la première fois lors des Jeux de la Commission Jeunesse et Sports de l’océan Indien (CJSOI) en 2014, à Mayotte. « La sélection était à la recherche de la relève et c’est comme ça que j’ai intégré l’équipe. À Mayotte, c’était la première fois que je me déplaçais. Nous avons terminé deuxième de la compétition. Ensuite, nous avons de nouveau été aux Jeux de la CJSOI à Madagascar en 2016 (ndlr : Maurice a terminé 4e). Le niveau était beaucoup plus élevé et il y avait davantage d’équipes. Cela dit, c’était une bonne expérience », confie la défenseur. Par ailleurs, l’année dernière, elle a également participé aux qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations 2016, où Maurice s’est inclinée contre le Botswana.

Si maintenant elle occupe le rôle de défenseur central, cette jeune femme a autrefois occupé plusieurs postes sur le terrain. « J’ai joué en tant que milieu et attaquant au début de ma carrière. Désormais, je me suis convertie en défenseur. Je me suis rapidement adapté et j’aime beaucoup ce poste », souligne la joueuse de l’ASPL 2000.

Par ailleurs, Kimberley Bernard peut compter sur le soutien de sa famille. Son père Patrick et sa mère Modeline l’encouragent à poursuivre son rêve. Ses frères Jersey et Gregory sont également des adeptes du ballon rond. Le premier évolue avec l’équipe de la MCB, tandis que le second joue avec l’école de foot de Résidence Vallijee. « Ma famille m’encourage à continuer. Ils sont contents que je joue au football, car c’est un sport dans lequel je me sens bien », explique-t-elle. En attendant, elle espère que l’ASPL 2000 démarrera la saison sur les chapeaux de roue le week-end prochain.

Fan de Sturridge

Kimberley Bernard n’est pas seulement fan de l’ASPL 2000. Elle adore Liverpool, particulièrement Daniel Sturridge. « Mes frères et moi sommes fans de Liverpool, tandis que mon père soutient Manchester United. Liverpool va beaucoup mieux cette saison. En début d’année, l’équipe a eu quelques soucis et ça n’allait pas trop, mais ensuite ça s’est amélioré et nous sommes de nouveau sur les rails (Ndlr : avant le match contre Manchester City dimanche). Je pense que Liverpool va bien terminer la saison », dit-elle.

Cours de pâtisserie

Avant le début de la nouvelle saison du championnat féminin pour l’ASPL 2000, Kimberley Bernard met les bouchées doubles. Bien qu’elle ait un emploi du temps relativement chargée, elle s’investit pleinement. « Je suis un stage en pâtisserie à l’hôtel Trou-aux-Biches. Je sors de chez moi à 6 heures et je ne rentre qu’à 16h30. Ensuite, de 18 heures à 21 heures, j’ai mes entraînements. Je n’ai pas beaucoup de temps libre, mais j’adore le football et si je veux réussir, je dois m’investir », affirme-t-elle.

A propos de Ashfaq Muhamodsaroar

Ceci peut vous intéresser

Darren Tulett était dans l’émission «Monday Squad» lundi sur Radio Plus.

Darren Tulett (présentateur sur BEIN sport) : «La saison prochaine sera celle de Liverpool»

Actuellement à Maurice, l’emblématique journaliste et animateur sportif Darren Tulett nous a rencontré jeudi matin ...