Kimberley Lecourt de Billot a rejoint la délégation mauricienne au Rwanda lundi.

Championnats d’Afrique sur route : Lecourt de Billot veut changer l’argent en or

By DefiSports Mardi 13 Février 2018 Sports individuels , Cyclisme , O commentaire 0 views

Médaillée d’argent dans la course en ligne, l’année dernière en Egypte,  Kimberley Lecourt de Billot vise ni plus ni moins que l’or cette fois. Elle devra donc détrôner la tenante du titre qui n’est nulle autre que sa coéquipière, Aurélie Halbwachs.

Déterminée à monter sur la plus haute marche du podium aux championnats d’Afrique sur route qui débute ce mercredi à Kigali, au Rwanda, Kimberley Lecourt de Billot aura à se surpasser. «  Je vais me donner à fond dans la course, afin d’atteindre mon objectif. Il n’y a pas de doute que la concurrence sera rude.  Je préfère me concentrer sur la compétition que sur les adversaires pour ne pas me mettre davantage de pression », déclare la cycliste.  Et de souligner : «  En 2016, j’avais décroché la médaille de bronze,  l’année dernière l’argent et cette fois-ci,  j’ai l’or dans le viseur. » 

Même si elle avoue qu’elle doit se mettre en quatre pour concilier sa carrière sportive et son boulot (elle est coach au sein de la compagnie Absolute Motion et  propriétaire d’une boîte, spécialisée en vélo, Absolute Fit), la médaillée d’or des derniers Jeux africains au Congo-Brazzaville, a tout de même eu une préparation adéquate. «  J’ai dû bien m’organiser pour pouvoir gérer mon emploi du temps chargé. Je m’entraîne en fonction des mes objectifs cette année. Outre les Championnats d’Afrique, j’espère être de la partie pour les Jeux du Commonwealth qui se tiendront en avril prochain en Australie », précise-t-elle.  

Kimberley Lecourt de Billot,  qui  évolue au sein du club sud-africain Demacon Ladies Team,  a rejoint la délégation mauricienne au Rwanda lundi soir. Elle ne compte pas chômer en attendant la course de samedi. « Je vais m’entraîner, me mettre en condition et prendre mes repères », confie la jeune femme. 

Par ailleurs, les autres coureurs mauriciens qui sont au Rwanda depuis vendredi ont eu l’occasion de tester le terrain. « Tout se passe bien. Nous avons effectué plusieurs sorties sur les parcours du contre-la-monte individuel et par équipe. Ce sont des parcours éreintants », avance le coureur Gregory Lagane.

Cela peut vous intéresser