Dinesh Pandoo et Ketty Lent font la fierté de Maurice.

Haltérophilie – Championnats d’Afrique Youth et Juniors : Lent et Pandoo se partagent neuf médailles d’or

By DefiSports Jeudi 12 Octobre 2017 Sports individuels O commentaire 0 views

Belle moisson dorée pour les haltérophiles mauriciens avec neuf médailles d’or remportées lors des championnats d’Afrique Youth & Juniors qui se déroulent actuellement en Ouganda. Ketty Lent a donné le ton en décrochant six médailles d’or, alors que Dinesh Pandoo s’est adjugé trois en or et trois d’argent.

Ketty Lent continue son ascension vertigineuse. Après avoir décroché l’or aux derniers championnats du Commonwealth en Australie, le mois dernier, la jeune leveuse de fonte de 16 ans a brillé de mille feux sur la scène africaine, mercredi.

Engagée dans la catégorie des moins 58 kg,  Lent a récolté six médailles d’or, soit trois en Youth et trois autres chez les juniors. Elle a soulevé la barre à 70 kg à l’arraché et 88 kg à l’épaulé jeté. La championne d’Afrique réalise un total  olympique de 158 kg.

Objectif atteint pour Lent. «  Je suis plus que satisfaite de ma performance. Je dis un grand merci à mes entraîneurs Ravi Bhollah et Gino Sooprayen. Je dédie mes médailles à ma sœur Emmanuella Labonne et à mes parents qui m’ont toujours soutenue », a dit Ketty Lent.  Et de poursuivre : « J’ai atteint mes objectifs. J’ai bossé dur et consenti à beaucoup de sacrifices pour les atteindre. Les six médailles d’or sont les résultats d’une bonne préparation. »

Dinesh Pandoo s’est quant à lui adjugé trois médailles d’or chez les Youth. L’haltérophile qui a déposé ses valises à Maurice en début d’année pour rejoindre l’équipe nationale, a réalisé une performance de 105 kg à l’arraché, 138 kg à l’épaulé-jeté, soit un total olympique de 243 kg. « Je suis très heureux d’avoir décroché trois médailles d’or. La concurrence a été rude, mais j’ai donné le meilleur de moi pour obtenir l’or », confie cet étudiant du collège St-Esprit. Pandoo s’est également offert trois médailles d’argent chez les juniors.

Le président de la Mauritius Weightlifting Association Poorun Bhollah, témoin privilégié de ces exploits, ne peut cacher sa joie. « Je ne peux qu’être fier de la prestation de Ketty Lent et Dinesh Pandoo. On récolte les fruits de notre travail. La Fédération a toujours cru en les jeunes. Après la bonne moisson de médailles aux championnats du Commonwealth et maintenant aux championnats d’Afrique, cela démontre que le travail que nous abattons commence à porter ses fruits. Je tiens à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports pour son soutien », a-t-il fait ressortir.

Sunee se jette dans l’arène

Les regards seront braqués sur Alison Sunee ce jeudi. Elle sera engagée chez les moins de 75 kg en junior.  La jeune fille tentera de suivre les pas de ses compagnons d’entraînement en montant sur le podium à ce rendez-vous africain.

Cela peut vous intéresser