Jerry Labonne

Jerry Labonne : du volley aux courses hippiques

By DefiSports Lundi 03 Avril 2017 Sports collectifs , Volley ball , O commentaire 31 views

Il a fait les beaux jours du volley-ball mauricien dans les années 80/90. Jerry Labonne, ancien médaillé d'or aux Jeux des îles de 1990 à Madagascar  et ancienne star de la Fire Brigade et du Racing Club de Maurice, est aujourd'hui 'Procurement Officer' au Mauritius Turf Club. Bien qu'il aime son métier, les souvenirs des  équipes telles que la Fire Brigade et le Racing Club de Maurice, qui attiraient les grosses foules, lui reviennent souvent.

Jerry Labonne fait partie de l'équipe de volley-ball qui avait créé la surprise en 1990 en remportant la finale des Jeux des  îles de l'océan Indien face aux  favoris malgaches. « Ce jour restera à jamais gravé dans ma mémoire. Nous étions considérés comme des 'outsiders'. On  s'apprêtait à affronter la redoutable équipe de Madagascar, qui évoluait devant son public. Même si  la télévision malgache avait déjà annoncé à l'avance que Madagascar  décrocherait la médaille d'or,  le destin en avait décidé autrement », nous raconte un Jerry Labonne d'un air ému. Maurice s'était, en effet imposé ce jour-là en trois sets : 15-12, 15-10 et 15-13 et Jerry Labonne avait été désigné homme du match par la presse mauricienne. 

La vie de cet habitant de Pointe-aux-Sables devait toutefois prendre une nouvelle tournure cinq ans plus tard. Il devait choisir entre le volley-ball et sa carrière professionnelle.

« Ce fut une décision très difficile, mais je voulais bâtir une famille et avoir une stabilité sociale. Il fallait que je travaille, construire une maison et me marier ». Une décision qu'il n'allait pas regretter, car après six ans de dur labeur, il épousera Nadine, l'élue de son cœur. De ce mariage naîtront Ryan et Warren, ses deux princes.  « J'aime ma famille et j'aime travailler. Si je suis ce que je suis, c'est grâce à ma détermination et surtout à Jean Marc Ulcoq, mon ex-employeur, il m'a beaucoup appris », précise l'ex-star de la Fire Brigade.

Avec son travail aujourd'hui, qui exige  beaucoup de sérieux et qui le passionne, il se sent épanoui : « Ce job est très 'challenging'. Il m'a permis de m'épanouir.  Je suis heureux ici, j'ai un patron qui me fait confiance, en la personne de Benoît Halbwachs, et cette confiance est une source de motivation pour moi, c'est un plaisir de travailler au MTC», lance-t-il.

Si une chose lui manque, c'est bien le volley-ball. Jerry Labonne se remémore souvent de la belle époque : « Cette ambiance me manque et c'est triste qu'elle n'existe plus dans nos gradins aujourd'hui. Je souhaite que nos jeunes continuent à jouer au volley-ball avec amour et passion. Et que la fédération apporte tout le soutien nécessaire à ces jeunes joueurs. Qu'ils travaillent comme une seule équipe, et rien ne pourra empêcher Maurice de décrocher la médaille d'or aux  Jeux des îles ».

Cela peut vous intéresser