Passage à 10 clubs pour D1 et D2 : la motion à la poubelle

By DefiSports Vendredi 17 Novembre 2017 Football , Football Local , O commentaire 0 views

Il y a eu 24 voix pour sur 38 votants. Il en fallait 26 pour atteindre les deux tiers requis. Ce qui fait que la motion pour augmenter à 10 le nombre de clubs en D1 et D2 n’a pas passé la rampe.  Direction : poubelle.

La Mauritius Football Association  a essuyé un revers lors de l’assemblée générale extraordinaire tenue jeudi après-midi, à la Sepp Blatter Football House,  à Trianon.  Les amendements proposés pour que le nombre de clubs évoluant en première et deuxième divisions passe de 8 à 10  n’ont pas obtenu les deux tiers de voix requis pour être adoptés. Sur les 38 délégués présents, 24 ont voté pour et 14 contre. Il fallait obtenir au moins 26 voix pour que la motion passe.

Cependant, cela n’a rien de surprenant. Car, plusieurs dirigeants de clubs avaient en effet exprimé leur désaccord concernant ces amendements.  Alors que pour la Fédération, ces modifications visaient à uniformiser le nombre d’équipes des championnats nationaux. La Professional Football League compte 10 équipes et la MFA  voulait avoir le même nombre en D1 et D2. C’est raté. 

Le nombre d’équipes en championnats de D1 et D2 reste donc  inchangé. Samuel Conti, délégué du comité régional de Beau-Bassin, se réjouit que ces amendements n’aient pas été adoptés.  « Je suis contre.  Nous avons déjà un problème  par rapport au nombre de joueurs à Maurice et ce n’est pas normal d’augmenter le nombre d’équipes. Avec les élections qui auront lieu l’année prochaine, c’est une manière déguisée de recueillir le maximum de votes», déplore Samuel Conti.

Pour Anwar Elahee, président de l’ASPL 2000, c’est une manœuvre  purement électoraliste.  «Heureusement que ces amendements n’ont pas obtenu les deux tiers de voix nécessaires pour être adoptés. Cela n’a rien à voir avec le football, mais il aurait tout simplement augmenté le nombre de votants de 39 à 43 », explique Anwar Elahee.

Cela peut vous intéresser