Ludovic Carré

Questions à Ludovic Carré : «Je ne veux pas de conflits»

By DefiSports Jeudi 24 Aout 2017 Sports collectifs , Handball , O commentaire 0 views

Le président de l’Association mauricienne de handball veut redorer le blason de la discipline. Il compte sur le soutien de ses membres pour atteindre cet objectif. Pour ce qui est de la participation de Maurice aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018, tout dépendra de l’implication financière. Maintenant que le gymnase de Phoenix est de nouveau à votre disposition, les Championnats nationaux  peuvent démarrer.

Il se peut que la première journée programmée pour le week-end du 2-3 août soit repoussée. Nous voulons nous assurer que toutes les dispositions nécessaires soient prises pour le bon déroulement du tournoi. Le comité directeur prendra une décision. Il y a aussi le marquage à effectuer au gymnase de Phoenix. 

La formule de la compétition a été revue. Quels sont les changements apportés ?
Nous avons abandonné les confrontations aller unique suivies des play-offs pour privilégier la formule aller-retour. Cela afin de permettre à toutes les équipes de jouer plus de matchs.

Le nombre d’équipes sera réduit avec le retrait de Pamplemousses HBC et Curepipe Blue Stars à ces Championnats…

Ces deux formations nous ont informées qu’elles ne participeront pas au tournoi en raison des problèmes d’ordre financier et d’un manque d’effectif. C’est bien dommage.

La nouvelle équipe dirigeante de l’AMH veut redorer le blason de cette discipline. Comment comptez-vous vous y prendre ?
Nous avons une jeune équipe dynamique qui  a vraiment à cœur le hand. Ensemble, nous allons travailler dans la même direction pour faire avancer les choses. Notre priorité demeure le progrès et le développement de la discipline. Je ne veux pas de conflits. Nous nous sommes engagés en tant que membre du comité directeur et chacun doit assumer pleinement ses responsabilités. 

Le niveau du handball n’a pas beaucoup progressé au cours de ces dernières années ?
Nous allons accorder beaucoup d’importance à la formation, que ce soit des joueurs, entraîneurs, cadres, arbitres et officiels. Car, la formation demeure un des piliers du développement.Dominique Filleul prendra en charge la sélection. Nous avons prévu des exercices de détection à travers l’île et d’organiser des tournois pour les jeunes. Nous prévoyons aussi d’aider Rodrigues à mettre en place des structures adéquates, car il dispose d’une bonne pépinière. 

Maurice est qualifié pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018 à Buenos Aires. La Fédération a-t-elle élaboré un programme d’entraînement dans le cadre de la préparation de nos handballeurs ?
Je dois rencontrer le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, et le président du Comité olympique mauricien, Philippe Hao Thyn Voon, pour en discuter. Il faudra voir les implications financières d’une éventuelle participation et de là nous prendrons une décision, si cela vaut vraiment la peine de participer.  

Le président de la Ligue réunionnaise de handball, Stéphane Erapah, sera à Maurice du 5 au 7 septembre. Peut-on connaître le but de sa visite ?
Lors de son séjour dans l’île, Stéphane Erapah aura des sessions de travail avec les membres du comité directeur de l’AMH. Nous allons entre autres discuter des échanges possibles entre Maurice et La Réunion. Stéphane Erapah aura également une rencontre avec le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Cela peut vous intéresser