Ce sera la troisième participation d’Allan Arnachellum aux JIOI.

100 jours 100 sportifs - Allan Arnachellum : Les médailles d’or en ligne de mire

By . DefiSports Lundi 15 Avril 2019 JIOI 2019 O commentaire 0 views

Le pongiste Allan Arnachellum participera pour la troisième fois aux Jeux des îles de l’océan Indien. Le sportif de 28 ans tentera de remporter plusieurs médailles d’or lors de la compétition qui se tiendra à Maurice en juillet prochain.

Allan Arnachellum s’entraîne actuellement en vue des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) (19-28 juillet). Il se rend au gymnase du collège Régis Chaperon à Belle-Rose à raison de cinq fois par semaine pour être à la hauteur lors de la compétition indianocéanique. « Je dois avouer qu’il y a un bel esprit d’équipe parmi tous les joueurs. Je bosse très dur pour atteindre mes objectifs. Je veux avoir des médailles dans toutes les compétitions dans lesquelles je vais participer », souligne Allan Arnachellum.

Il se dit motivé grâce à l’aide qu’il reçoit. « La préparation se passe très bien avec l’aide de Cédric Rouleau, le Directeur Technique National (DTN) qui se focalise sur tous les aspects techniques concernant le tennis de table », indique le jeune sportif. Technicien chez Mauritius Telecom, le pongiste rêve d’être promu au travail. Il veut également mettre son expérience en tennis de table au service des jeunes.

Cela fait déjà 16 ans qu’Allan Arnachellum s’est lancé dans cette discipline. Le pongiste précise que l’histoire d’amour entre lui et cette discipline a débuté alors qu’il jouait avec son frère. « Je me souviens très bien que je jouais au tennis de table avec mon frère à la maison, alors qu’on était encore très petits. Toutefois, c’est suite à une séance de détection au collège London, que je fréquentais à l’époque, que j’ai intégré le club Pad&Co pour débuter mon entraînement. Dès ma première année en compétition, j’ai été champion chez les benjamins au niveau national », raconte Allan Arnachellum. En deux participations aux JIOI, il compte deux médailles d’or.

Même s’il fait face à des hauts et des bas, Allan Arnachellum ne baisse pas les bras. Le sportif précise que même si c’est difficile de trouver le juste milieu entre le sport et le travail, il parvient à trouver un équilibre avec le soutien de sa famille. « Je suis très motivé. J’attends cette compétition depuis quatre ans. Je ne suis pas inquiet mais j’ai plutôt hâte que l’événement commence. Nous sommes une équipe formidable et on a un grand soutien auprès du public», lance-t-il.

Zainah Peerally – z.peerally@defimedia.info

Cela peut vous intéresser