100 jours… 100 sportifs - Gopalen Ramasawmy : prêt pour son baptême du feu

By . DefiSports Vendredi 12 Avril 2019 JIOI 2019 O commentaire 0 views

Gopalen Ramasawmy, âgé de 19 ans seulement, s’apprête à participer aux Jeux des IIes de l’océan Indien pour la première fois. Le jeune homme sera en action au 3000 m steeple lors de cet événement sportif qui aura lieu en juillet à Maurice.

Pour Gopalen Ramasawmy, la course à pied est un vieil ami. « Alors que je n’étais qu’un petit garçon, je courais partout chez moi », dit-il. Toutefois, c’est à l’âge de 14 ans que le jeune athlète a commencé à s’entraîner de manière professionnelle. «Mon voisin m’avait emmené à l’école de gouvernement de Candos où j’ai rencontré James David qui est devenu mon premier entraîneur », explique-t-il.

Suite à cela, tout s’est passé assez vite pour le jeune athlète. Il a commencé à participer à des compétitions officielles en 2016. Aujourd’hui, il s’entraîne sous les ordres de Kervin Polyxène et de Mike Félicité. « Je m’entraîne pour l’épreuve du 3 000 m steeple. Je sais que j’ai beaucoup progressé depuis que j’ai commencé à m’entraîner. Je ferais de mon mieux pour faire honneur à mon pays », dit-il.

Une affaire de fratrie

La grande sœur de Gopalen Ramasawmy l’a beaucoup inspiré pour se lancer dans l’athlétisme. « Quand je voyais ma sœur, aujourd’hui entraîneur de gymnastique, remporter des médailles lors des compétitions intercollèges, j’ai voulu faire pareil. Dans ma famille, il n’y a que ma sœur et moi qui partageons cette passion sportive. C’est un peu notre truc à nous », lance le jeune athlète.

Pour le moment, cet habitant de Candos travaille comme coach personnel, en attendant de recevoir une bourse pour commencer ses études en Amérique. « J’ai commencé ce travail de coach personnel tout récemment, parce que j’aime aider les gens à se sentir bien dans leur peau. Même si je pars en Amérique pour mes études tertiaires, je continuerai à m’entraîner, car je veux continuer à progresser au niveau
sportif », révèle le jeune homme.

Loin des podiums et des médailles, la réalité est tout autre. Gopalen Ramasawmy sait que sa vie ne tournera pas qu’autour du monde sportif.

« C’est une triste réalité, mais à Maurice, un athlète ne peut vivre que du sport. Je continuerai à exercer comme athlète et, quand il sera temps pour moi de fonder une famille ou de me concentrer sur d’autres projets personnels, je mettrai un terme à l’athlétisme », confie le jeune homme.

Pour l’instant, l’athlète se concentre sur les Jeux des Iles qui se tiendront à Maurice en juillet prochain. Le jeune homme s’entraîne les lundis et mardis au stade Maryse Justin à Réduit pour atteindre ses objectifs. « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. Mes entraîneurs m’encouragent constamment. Mes entraînements se passent très bien. J’ai hâte d’être aux Jeux des Iles », lance Gopalen Ramasawmy.

Zainah Peerally
z.peerally@defimedia.info

Cela peut vous intéresser