100 jours 100 sportifs - Thierry Julie : vaincre le signe indien

By Patrice Esmyot Mardi 16 Avril 2019 JIOI 2019 O commentaire 0 views

Ce basketteur compte déjà quatre participations aux Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI). Thierry Julie avait mis un terme à sa carrière pour devenir entraîneur national. Les circonstances ont fait qu’il est revenu sur les parquets. Il brigue une cinquième sélection en équipe nationale pour ces Jeux avec en tête de remporter sa première médaille.

Âgé de 38 ans, Thierry Julie se sent toujours d’attaque. Il a participé à ses premiers Jeux des Îles de l’océan Indien en 2003  à Maurice. Depuis, il a enchaîné avec ceux de 2007, 2011 et 2015. « Mon meilleur souvenir c’est quand on a joué devant notre public en 2003. Et, le pire, c’est en 2007 quand on avait une équipe jeune et inexpérimentée. On s’est fait battre à plat de couture », dit-il.

Thierry Julie est le dernier produit du Centre national de formation de basket-ball des années 1990. Il a débuté dans le basket-ball à l’âge de 14 ans. « L’ancien directeur technique national, Jacques Cashmire, m’a vu jouer et il m’a proposé d’intégrer le centre national de formation avec l’idée de participer aux Jeux de la CJSOI en 1999 », dit-il.

C’est avec l’équipe du Real de Port-Louis que Thierry Julie a vécu ses meilleurs moments. Il a été sacré champion de Maurice en vingt occasions avec cette formation. Et, compte aussi plusieurs participations à la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien (CCCOI). Il a raccroché en 2017 pour prendre le poste d’entraîneur national de la sélection nationale masculine en vue des JIOI de 2019. Les circonstances ont fait qu’il a renoncé à ce poste en 2018 pour réintégrer l’escouade du Real de Port-Louis.

« La passion du basket-ball est toujours là. Soit en tant que joueur ou entraîneur. J’avais pris en charge l’équipe nationale. Puis mon club m’a demandé de revenir. J’ai accepté. J’ai retrouvé la forme. L’actuel directeur technique national a fait appel à moi et il m’a dit que mon expérience pourrait aider le groupe. Me revoilà donc en sélection pour une cinquième participation aux JIOI », indique-t-il.

Thierry Julie aura donc une belle occasion de boucler la boucle. Il avait débuté aux JIOI à Maurice et il fera ses adieux à la sélection nationale devant son public en juillet prochain avec en tête l’objectif de remporter sa première médaille.

« Ce sera motivant de jouer devant notre public, nos amis et la famille. On aura toute l’île Maurice derrière nous. C’est le facteur qui peut nous permettre de nous sublimer et d’accomplir de grandes choses. Espérons qu’on se montre efficace sur le terrain et que tout marche pour le mieux », dit Thierry Julie.

Cela peut vous intéresser