La GRA et le MTC ont investi plus de Rs 20 M pour les contrôles en 2019.

Antidopage : plus de 4700 tests négatifs sur neuf mois

By Jean-Hugues Olivier Jeudi 09 janvier 2020 Défi Turf O commentaire 0 views

Zéro cas positif entre mars et décembre de l’année dernière. La Gambling Regulatory Authority (GRA) croit que ses efforts dans la lutte contre le dopage dans le circuit hippique sont en train de porter leurs fruits.

Pourtant, l’année dernière avait mal démarré avec une vingtaine de chevaux contaminés au zilpaterol, un produit illicite, qui se trouvait dans leur alimentation, sans oublier les cinq chevaux de l’entraîneur Simon Jones qui étaient positifs au Centre Guy Desmarais, à Floréal. Ces cas étaient survenus entre février et mars. Mais l’instance régulatrice est persuadée que ce sont ces résultats qui ont eu un effet dissuasif pour le reste de la saison. « Ces tests effectués avant que ne démarre la compétition ont démontré que la GRA est déterminée à mener une lutte acharnée contre le dopage. Tout le monde l’a compris. 4769 contrôles ont eu lieu par la suite, entre mars et décembre, et aucun ne s’est révélé positif », se félicite Reina Veerabadren, la Public Relations and Responsible Gambling Officer de la GRA.

En 2018, la GRA avait effectué environ 4000 prélèvements, en collaboration avec le Mauritius Turf Club (MTC). L’an dernier, elle a augmenté la fréquence. « Notre omniprésence sur le terrain a eu l’effet qu’il fallait sur toute personne qui aurait pu avoir une mauvaise intention. De même, le fait d’avoir un résultat de zéro cas positif durant les neuf mois de compétition est la preuve que le système de contrôle mis en place est efficace », explique la responsable de communication.

En tout, 735 échantillons ont été prélevés sur les chevaux lors de « out of competition tests ». Cet exercice concerne les coursiers qui ne figurent pas dans les entrées ou qui sont dans des centres privés. 640 de ces tests ont eu lieu durant la saison hippique, soit entre mars et décembre. Les « pre-race tests » (avant-course) et « post-race tests » (après-course) sont pris en charge financièrement par le MTC.

La GRA avait un budget de Rs 5 M pour mener à bien les contrôles en 2019. Ce chiffre sera revu à la hausse en 2020, car la population des chevaux de courses a augmenté avec la bonne centaine de nouvelles unités qui a débarqué en vue de la nouvelle saison. L’an dernier, le MTC et la GRA ont investi plus de Rs 20 M dans les tests antidopage.

Cela peut vous intéresser