Jessika Rosun a réalisé de gros progrès.

ASA Grand Prix 2 : record personnel pour Jessika Rosun

By Ashfaq Muhamodsaroar Vendredi 19 Avril 2019 Athlétisme O commentaire 0 views

La lanceuse de javelot Jessika Rosun a battu son record personnel, mercredi en Afrique du Sud. En action lors de l’ASA Grand Prix 2, la Mauricienne a pris la troisième place grâce à une performance de 52,82 m. Elle a ainsi battu son record personnel après quatre ans, confirmant son retour en forme depuis le début de l’année. Elle se rapproche ainsi du record national détenu par son entraîneur Bernadette Perrine (54,57 m).

Également en action au concours du javelot, Vanessa Collin a pris la 6e place, avec un jet de 47,61 m. C’est la représentante de la Réublique tchèque qui a pris la première place, avec un jet de 57,20 m, tandis que la Sud-Africaine Sunette Viljoen a terminé sur la deuxième marche du podium, avec une performance de 56,95 m.

Plusieurs autres athlètes mauriciens étaient en action dans cette compétition. Au triple saut, Alexandre Gentil a pris la troisième place, grâce à un bond de 15,29 m. Le Sud-Africain Godfrey Mokoen a remporté la compétition grâce à son saut de 16,40m, tandis que la deuxième place est revenue à son compatriote Roger Haitengi (15,44 m).

Autre troisième place : celui de Samuel Vielleuse au 800m, grâce à son chrono de 1 min 56,79 s. Il a été devancé par les Sud-Africains Unity Moroke (1min 54,14 s) et Nathaniel Kotole (1 min 55,33 s). Au lancer du disque, Christopher Sophie a terminé à la 6e place, avec sa performance de 51,26 m. Au 200m, le chrono de 21,85 s de Jonathan Bardottier ne lui a pas permis de faire mieux que 8e.

L’entraîneur Joël Sévère précise que ces performances sont encourageantes en vue des Jeux des Iles d l’océan Indien, qui se tiendront à Maurice du 19 au 28 juillet prochain. « Il y a eu de bonnes performances. Jessika Rosun a battu son record personnel, ce qui est de bon augure pour la suite. Alexandre Gentil a également réalisé une bonne performance au triple saut. Par contre, une meilleure course était attendue de la part de Jonathan Bardottier. Toutefois, il n’est pas trop tard pour rectifier le tir et s’améliorer », explique-t-il.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019