Baritone n’avait pas d’adversaire à sa mesure samedi.

Baritone impose sa loi

By DefiSports Lundi 10 Septembre 2018 Défi Turf O commentaire 0 views

Impérial en début de saison, Baritone a retrouvé ses sensations pour remporter haut la main The Princess Margaret Cup samedi. Il est le roi incontesté du sprint, tandis que Ramapatee Gujadhur reste bredouille dans cette épreuve.

Quand Baritone sort son finish époustouflant, il est tout simplement irrésistible. L’élève de Jean-Michel Henry a survolé la ligne droite finale dans son style habituel, ne laissant aucune chance à Hard Day’s Night. Le favori Table Bay n’a jamais eu ses aises et a terminé timidement sur le tard pour compléter le tiercé.

Cédric Ségeon avait placé Baritone en arrière-garde, en compagnie du duo du yard Gujadhur, Baritone (D. Stackhouse) et The Thinker (S. Rama).

Nottinghamshire (J. Allyhosain) a imprimé un train régulier avec Karraar, Speed Limit, Yankee Captain et Tandragee dans son sillage. Le meneur a vite baissé pied en ligne droite finale, donnant raison à Juan Paul van der Merwe de l’avoir délaissé au profit de Hard Day’s Night. Ce dernier a fait une brève illusion, avant que Baritone n’arrive lancé telle une fusée à l’extérieur. La suite, on la connaît.

Le vainqueur de la Duchesse a bouclé les 1 400 m en 1.25.38. C’est sa troisième victoire, dont un deuxième Groupe 1, en six sorties cette saison.

Jean-Michel Henry a respiré un bon coup lors de la 23e journée, samedi. Car outre Baritone, son coursier Bear Hug s’est imposé dans l’épreuve d’ouverture, grâce à une monte patiente et intelligente de Rakesh Bhaugeerothee.

Doublé de Louis

Par ailleurs, Amar Sewdyal continue à engranger les victoires. Le favori Final Cup s’est imposé très facilement sous la selle de Brandon Louis dans la 2e course. Mais l’entraîneur a dû se contenter du premier accessit en deux occasions, notamment avec In Your Dreams dans la 4e course et Varside dans la dernière. Ils ont été respectivement battus par le nouveau Bono (B. Louis) et British Pound. Ce dernier, monté par Kersley Ramsamy, a arraché le commandement à Indian Tractor dans la descente pour faire preuve de résistance à l’emballage final.

De leur côté, les Sud-Africains jockeys Juan Paul van der Merwe, Tristan Godden et Robbie Fradd ont sauvé la mise, avec Rock On Geordies, Aware et Jals Tiger. Les deux derniers nommés ont signé leur deuxième victoire de rang.

Au classement des écuries, Gujadhur garde une mince d’environ Rs 200 000 en tête devant Gilbert Rousset. Le jockey Robbie Fradd compte, lui, trois longueurs d’avance sur Juan Paul van der Merwe et Daniel Stackhouse. Chez les Mauriciens, Jameer Allyhosain a 16 victoires à son compteur, contre 15 à Brandon Louis.

Teeha suspendu une semaine

Le jockey mauricien Nishal Teeha devra purger une journée de suspension. Il a plaidé coupable à une charge de monte négligente, alors qu’il était en selle sur Karraar dans la 6e course.

Cela peut vous intéresser