Iana Vroublevskaia de Morelos

À coeur ouvert avec...Iana Vroublevskaia de Morelos : la perle russe

By DefiSports Lundi 19 Mars 2018 Athlétisme O commentaire 0 views

Double championne de la Russie, en 1993 et 1994, en gymnastique rythmique  d’ensemble, Iana Vroublevskaia de Morelos consacre aujourd’hui la majeure partie de son temps à travailler et à former les jeunes mauriciennes à l’une des disciplines olympiques les plus populaires en Russie. Elle est, d’ailleurs, celle qui se bat depuis plusieurs années, afin que la gymnastique rythmique soit fédérée à Maurice. La SportDance Ltd Rythmic Gymnastic School à 'The Cube'  Forbach a ouvert ses portes, en 2012 et compte à ce jour plus de 100 élèves âgées entre 4 et 17 ans. 

Racontez-nous votre parcours dans le sport…
J’étais en permanence malade depuis l’âge de trois ans et le médecin avait, alors, recommandé que je pratique un sport « indoor » vu que je n’étais pas adapté au climat froid de la Russie. Donc, pour pouvoir vivre une vie normale, j’ai opté pour la gymnastique rythmique, sport que j’ai découvert à la télévision, pendant les Jeux Olympiques de Moscou. J’ai changé plusieurs fois d’école et de coach pour finalement tomber sur un coach exceptionnel et magique en la personne d’Inna Bistrova avec qui je me suis entrainée au moins 5 heures par jour, pour finalement devenir championne de Russie en ensemble, pendant deux années de suite. Après les compétitions, je suis devenue entraîneuse, soit depuis 2012. 

Une compétition qui vous a marquée ?
En réalité, il y en a plusieurs. Mais si je dois parler d’une compétition en particulier, c’était certainement ma première compétition quand j’étais toute petite. Sinon, ma dernière compétition quand j’allais mettre un terme à ma carrière.

Votre plus grande déception ?
Il y en a plusieurs, mais je les mets toujours de côté, afin de pouvoir continuer à faire ce que j’aime. Mais, disons que ma déception, c’est qu’au niveau des administrations, les procédures sont compliquées pour être fédérées.

Votre source de motivation ?
L’envie des enfants de progresser dans le sport. Les défis au quotidien et le support de mes amis.

La plus belle chose qui vous est arrivée dans la vie ?
Difficile à dire puisqu’il y a de belles choses qui se passent tous les jours. Disons, quand on monte sur le podium.

Votre souhait le plus cher ?
Au niveau sportif, j’aimerais bien voir les gymnastes mauriciens participer aux compétitions étrangères et en même temps pouvoir organiser des compétitions internationales à Maurice.

Quelle place occupe Dieu dans votre vie ?
Je suis croyante, mais je n’ai pas de religion précise. J’accepte toutes les religions et je crois en un Dieu Universel pour tous.

Si vous aviez le pouvoir de changer le monde, qu’auriez-vous fait ?
J’aurais fait en sorte que tout le monde puisse parler une seule langue. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je suis dans un domaine où il n’y a pas de mots ou de paroles, mais des mouvements et de la musique que tout le monde comprend. Il y a beaucoup de problèmes dans le monde, car beaucoup de gens ne se comprennent pas.  

La politique vous intéresse-t-elle ?
Non.

Si vous accédiez au poste de ministre de la Jeunesse et des Sports du pays, quelles seraient vos priorités ?
D’assurer que les personnes compétentes puissent être placées à la tête des organisations qui correspondent à leurs domaines. Elles doivent comprendre les athlètes et les entraîneurs, afin de pouvoir avancer avec les sportifs.

Votre péché mignon ?
Être dans la mer. J’aime bien l’océan qui me déstresse.

Ce qui vous attire le plus chez un homme ?
Tenir sa parole. Quelqu’un qui est responsable pour ses actions et ses paroles.

Votre week-end idéal ?
L’aventure surprise. Sans planification, une découverte ou une sortie surprise.

Votre artiste préféré ?
J’aime plusieurs artistes.

Votre style de musique ?
Le rock, style Scorpion. Mais cela dépend beaucoup de mon humeur. 

Vous chantez ?
Non pas du tout (rires).

Votre plat préféré ?
Ce que l'on appelle à Maurice les « Rotis ». En plus, c’est un plat rapide.

Votre animal préféré ?
Les lions et les panthères, autrement dit les chats sauvages.

Votre équipe de football préférée ?
Je ne suis pas trop le football, mais j’aime bien les équipes espagnoles.

Vos attentes pour le sport mauricien ?
Je pense qu’il y a beaucoup de talents qui n’ont pas été encore découverts. J’ai l’impression qu’à Maurice, on a tendance à envoyer les talents se perfectionner dans les autres pays, alors que, selon moi, il faudrait faire le contraire. Que les entraîneurs et les sportifs viennent à Maurice, afin que tout le monde puisse en profiter.

Une citation, dont vous vous inspirez toujours ?
C’est une citation de Pablo Picasso, “Learn the rules like a pro, so you can break''. them like an artist”.

Carte de visite

Nom : Iana Vroublevskaia de Morelos
Âge : 41 ans
Profession : Entraîneuse de gymnastique rythmique.
Situation de famille : Divorcée, mère de deux enfants.
Sport : Gymnastique rythmique.

Cela peut vous intéresser