Rodney Penny aime passer du temps avec sa famille.

À coeur ouvert avec...Rodney Penny : pour l’amour du football

By Muhamodsaroar Lundi 05 Mars 2018 Football , Football Local , O commentaire 0 views

Racontez-nous votre parcours dans le sport…
Je suis un ex-footballeur et j’ai joué avec toutes les jeunes sélections nationales. J’ai été dans l’une des premières écoles de football sous Michael Glover. J’ai également joué au football au collège Saint-Joseph et j’ai été membre de la sélection de Curepipe et de la sélection nationale. J’ai aussi été toujours gardien de but pour le Racing Club et j’ai également été champion national de handball. Ensuite, j’ai passé mes diplômes d’entraîneur, avant de m’occuper des jeunes.

Une compétition qui vous a marqué?
Lors de ma première année en tant qu’entraîneur avec les Curepipe Fighters, avec une équipe de jeunes âgés de 17 ans, nous avons réussi à terminer deuxième du championnat régional de Curepipe. Il y a également le titre que j’ai remporté avec l’équipe du Saint-Joseph.

Votre plus grande déception ?
Il n’y a jamais eu de déception. Chaque échec nous permet d’avancer et nous rapproche de notre prochain succès.

Votre source de motivation ?
Je prends plaisir à aider les gens. Quand j’étais jeune, j’ai eu la chance d’avoir ce que je voulais. Aujourd’hui, j’essaie d’aider les gens comme je peux.

La plus belle chose qui vous est arrivée dans la vie?
La naissance de ma fille.

Votre souhait le plus cher?
Que le Curepipe Starlight SC remonte chez les élites.

Êtes-vous superstitieux ?
Du tout. Je pense que le dur labeur mène à la réussite.

Si vous aviez le pouvoir de changer le monde, qu’auriez-vous fait ?
Que tous les gens aient le pouvoir de se comprendre. Cela résoudrait beaucoup de malentendus.

Ce qui vous attire le plus chez une femme..?
Il n’y a pas une chose en particulier qui m’a attiré chez ma femme. C’était simplement une évidence.

La politique vous intéresse-t-elle ?
Beaucoup. Si tout le monde dit que la politique est sale, rien ne changera. Nous avons le droit de vote et c’est une occasion de donner son opinion. Ceux qui n’ont pas voté ne peuvent pas ensuite critiquer. Il est important que les jeunes se sentent concernés par la politique.

Votre péché mignon?
Je suis épicurien.

Votre week-end idéal..?
Peu importe où, tant que je passe ce moment avec ma famille. Il n’y a rien de meilleur.

Votre passe-temps..?
Je n’ai pas vraiment de temps libre. Je vis mon rêve, car j’ai l’occasion de travailler dans le sport. Le football est à la fois mon métier, mon passe-temps et ma passion.

Votre artiste préféré..?
L’écrivain Bernard Werber.

Votre style de musique..?
J’écoute de tout, que ce soit de l’opéra ou du rock. Le style que j’écoute reflète mon humeur.

Votre animal préféré?
Le chien.

Votre équipe de football préférée?
Arsenal. J’ai toujours été un fan des Gunners.

Vos attentes pour le sport mauricien?
Que les gens se demandent ce qu’ils peuvent faire pour le sport, au lieu de se demander ce que le sport peut faire pour eux. Il faut être moins assisté et s’investir davantage dans le sport.

Si vous accédiez au poste de ministre de la Jeunesse et des Sports du pays… quelles seraient vos priorités ?
Je ne serais jamais ministre de la Jeunesse et des Sports, car je ne suis pas politicien. Cependant, je pense que la priorité devrait être la formation. 

Votre rêve..?
Assister à une finale dans laquelle jouent les Bleus au Stade de France. Je suis un fan de l’équipe de France.

Carte de visite
Nom : Rodney Penny
Âge : 44 ans
Profession : Club Development Manager, Head of football et directeur de l’Académie du Curepipe Starlight SC.
Situation de famille : Marié à Annabelle et père de Tatyanna (18 ans).
Sport : Football

Cela peut vous intéresser