Dix jockeys sanctionnés en 3 journées, les commissaires revoient à la hausse le 'scale of penalties'

By Kanen Chelumbrum Samedi 20 Avril 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

Dix jockeys ont été sanctionnés par les commissaires durant les trois premieres journées 2019. Trop c’est trop. L’équipe de Stephan de Chalain a convoqué les jockeys avant le début de la 5e réunion pour leur avertir que les sanctions pour “careless riding” seront plus sévères à l’avenir, car les fautes sont trop fréquentes et dangereuses.

“Nous les avons informé que nous avons ‘raise le scale of penalties” pour des fautes de carelessriding”, a indiqué à la presse, le Chief Stipe à l’issue de la réunion.

Depuis le début de la saison, dix jockeys ont été sanctionnés. Certains ont été mis à l’amende, d’autres ont écopé des suspensions. Lors de la première journée, Boutanive, Joorawon et Sooful avait été sanctionnés. Une semaine après, David, Sola et Ségeon sont passés à la trappe. La situation a été alarmante lors de la 3e journée avec huit fautes commises par les jockeys Horil, Bussunt, Holland, Chisty et Sola.

Au combiné, les jockeys ont pris un total de 9 semaines de suspension et ont payé des amendes totalisant Rs 85 000.

5e journée: Une semaine de suspension pour Horil

Pravesh Horil a écopé d’une semaine de suspension pour careless riding. Les commissaires de courses ont reproché au jockey mauricien, en selle sur Top Of The Rock d’avoir gêné Belenos aux abords du 750m. Le jockey a plaidé coupable. À la suite de cet incident, Belenos a perdu sa position.

Les commissaires ont demandé au jockey Aucharaz (Kings County) de redresser ses chevaux lorsqu’ils changent de ligne. Stephan de Chalain a aussi demandé au jockey Allyhossain de ne pas insister pour garder sa position lorsqu’il l’a déjà perdu, car cela est dangereux pour les autres chevaux.

Cela peut vous intéresser