Kamal Taposeea, président du MTC.

Duchess of York Cup 2019 - Kamal Taposeea : «Seul le vétérinaire du MTC peut autoriser le retrait d’un coursier»

By . DefiSports Jeudi 21 Mars 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

La première course classique de la saison déclenche déjà des passions. Le CEO Mike Rishworth et le président du MTC Kamal Taposeea ont donné des explications en long et en large sur les raisons du changement de dernière minute pour que cette course soit  une ‘Open Race’ à poids pour âge lors d’une rencontre avec la presse mercredi.

Plusieurs entraîneurs ont manifesté leur mécontentement concernant la façon dont  le MTC s’y est pris pour modifier les règles et faire le premier classique de la saison, The Vocalcom Duchess of York Cup,  passer d’une course réservée aux chevaux avec une valeur minimum de 60 à une ‘Open Race’ à poids pour âge. Le CEO du MTC Mike Rishworth a pris des dizaines de minutes pour expliquer les raisons qui ont motivé cette décision mercredi. Il a avancé que c’est d’abord financièrement plus viable d’avoir une course avec le plus de partants possibles et il a ajouté que cela donne la chance aux « petites » écuries d’avoir un partant.

Or, l’entraîneur Ramapatee Gujadhur souhaiterait être représenté par Play Another Tune, un coursier avec une valeur de 25 dans ce premier classique de la saison, qui sera courue le samedi 23 mars. Car, Black Cat Back et Summer Sky, sont jugés pas suffisamment « fit » pour être au départ de cette épreuve.

À une question concernant les retraits probables de ces deux coursiers ce jeudi, le président du MTC, Kamal Taposeea a répondu que « seul le vétérinaire du MTC peut autoriser le retrait d’un coursier figurant sur les entrées ». On sera fixé sur cette question ce jeudi. Le MTC compte faire appel à la police pour l’aider à combattre les cas de dopage. Mike Rishworth a déjà pris contact avec le Commissaire de Police en ce sens pour permettre à l’industrie des courses d’évoluer et  de se développer.

Rajesh Servansingh, Denis Doger de Spéville, Anoop Madhow et Frantz Merven, de même que le Secrétaire Benoît Halbwachs étaient aussi présents lors de cette rencontre avec les médias.

Les nouvelles directives de la GRA arrivent tardivement

Comme à l’accoutumée, la Gambling Regulatory Authority (GRA) a communiqué  ses nouvelles directives au dernier moment, soit à la veille du début de la nouvelle saison hippique. Il y a 13 nouvelles directives et un bon nombre de corrections concernant les anciennes données au MTC des années précédentes. Le Turf Club ne pourra pas toutes les honorer lors de la première journée de courses et il faudra que la GRA et le MTC se réunissent pour accorder leurs violons.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019