Duchesse : quand le MTC irrite les entraîneurs

By Jean-Hugues Olivier Samedi 16 Mars 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

Légalement, le Mauritius Turf Club a le droit de changer les conditions de la Duchesse, qui sera disputée le 23 mars, lors de la journée d’ouverture. Mais, moralement, aurait-il dû le faire à une dizaine de jours de la course ? En tout cas, des entraîneurs ne sont pas contents de la manière dont le MTC s’y est pris pour modifier les règles et faire le premier classique de la saison passer d’une course réservée aux chevaux avec une valeur minimum de 60 à une ‘Open Race’ à poids pour âge.

Cette décision n’a pas été communiquée directement aux entraîneurs, mais a été publiée sur le site web de l’organisateur le vendredi 8 mars. Ce qui ne laisse qu’une semaine à ceux désirant engager leurs coursiers à les préparer en conséquence. Car la piste du Champ de Mars était fermée lundi et mardi derniers à cause des célébrations de la fête nationale qui s’y étaient déroulées le 12 mars.

Mercredi, l’entraîneur Jean-Michel Henry et les assistants-entraîneurs Subiraj Gujadhur et Gopal Gujadhur, ont rencontré le CEO du MTC, Mike Rishworth, pour faire part de leur mécontentement concernant le changement de dernière minute. Ils étaient accompagnés de l’entraîneur Alain Perdrau, qui a exprimé sa solidarité envers ses collègues.

Jean-Michel Henry s’est exprimé sur le sujet sur la page Facebook de son écurie. Contacté, il explique que « la décision de changer intervient trop tard, alors même que la préparation pour la Duchesse arrive dans sa phase terminale. » Et de préciser : « Les entraîneurs sont ceux qui sont directement concernés. D’habitude, nous recevons les communiqués. Pas cette fois. Je suis d’accord si le MTC veut changer les conditions pour l’an prochain. Les chevaux pour la Duchesse s’achètent en juin-juillet, soit pratiquement neuf mois avant. Nous nous sommes préparés pour une course de 60+. Maintenant, on vient nous dire que tout le monde peut participer. Et à la dernière minute. Comment faire cela à moins d’avoir deviné à l’avance que les conditions allaient changer ? Cette course ne se prépare pas en 10 jours. D’autres entraîneurs auraient pu identifier des partants probables s’ils avaient su. »

Mis au courant de ce développement par les entraîneurs, la Gambling Regulatory Authority (GRA) a envoyé une correspondance au MTC vendredi pour avoir des explications.

Qui devraient sans doute lui parvenir en début de la semaine prochaine.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019