Enquête: Joorawon mis à l’amende pour ‘improper conduct’, trois jockeys réprimandés

By Kanen Chelumbrum Mardi 14 Mai 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

Rai Joorawon a fait preuve d’un excès de zèle alors qu’il était en selle sur Master of Spain de l’écurie Nagadoo dans le trotting track . Non content que le cheval pointait souvent, le jockey lui a infligé trois coups de cravache sur la tête 'pour le corriger', dit-il.. Mais les commissaires n’étaient pas contents eux aussi de cette attitude. Après enquête, le jockey mauricien écope d’une amende de Rs 5 000 pour ‘improper conduct.'

Rai Joorawon a expliqué les raisons qui l’ont motivé à donner quelques coups de bâtons à Master of Spain. “Le coursier se comportait mal et pointait souvent. C’est dans le but de l’éduquer et apprendre à se mieux comporter que je lui ai donné un coup de cravache sur la tête. Je sais que ce n’était pas bien, mais il fallait que je fasse quelque chose. D’ailleurs, le cheval s’est calmé par la suite…Mo ti bizin fer li comprend”, a indiqué le jockey pour se défendre.

Stephan de Chalain lui a alors indiqué qu’il a infligé trois coups de cravache, de manière violente sur la tête du cheval et, que c’était une attitude inacceptable. Michael Jones lui a fait la remarque qu’il aurait pu aveugler le cheval si ce dernier avait tourné la tête à ce moment-là. Joorawon a plaidé coupable sous une charge d’improper conduct. Il a écopé d’une amende de Rs 5 000. Le jockey avait demandé une suspension au lieu d'une amende. Il a indiqué aux commissaires qu'il n'a obtenu que Rs 9000 et Rs 6800 comme salaire ces deux derniers mois et qu'il ne peut payer une amende.

Juglall, Joorawon et Ghunowa reprimandés

Trois jockeys ont dû s’expliquer devant les commissaires sur des incidents en course. Une enquête avait été ouverte suite à un incident survenu lors de 7e journée impliquant Newsman (Allyhosain), Bussunt (Melson) et Patrol Officer (Juglall). Les commissaires reprochaient à ce dernier d’avoir été l’origine d’un incident où Newsman et Melson ont été sévèrement gênés. Après avoir visionné le film et écouté les explications de Juglall, et en prenant en considération que Patrol Officer avait subi une gêne avant cet incident, qu’il était green en course et qu’il tirait aussi, les commissaires ont décidé de ne pas prendre une action sévère. Mais Juglall a été réprimandé et les commissaires lui ont demandé de faire plus d’attention car il est de son devoir en tant que jockey de ne pas mettre la vie des autres en danger. Le fait dans cette épreuve est que la faute commise par le jockey Reis (sanctionné pour une faute sur Manetheren) a probablement pu contribuer à rendre les choses plus difficiles pour les trois jockeys. 

Joorawon a dû s’expliquer sur un incident dans la course du kilomètre de la 8e journée, The Botanique Cup où sa monture Trojan Quest a gêné Final Cut, qui était un peu lent au départ et sur lequel Bardottier tentait de garder sa position. Trojan Quest s’est rabattu à la corde forçant Bardottier à reprendre sa monture. Et là, on peut dire que le fait que les falses rails n’avantageaient pas les chevaux partant de l’intérieur et que d’autres chevaux de l’extérieur revenaient rapidement à l’intérieur ont joué en faveur de Joorawon. Il a néanmoins été réprimandé pour cette faute.

Ensuite Ghunowa s’en est sorti avec une réprimande lui aussi. Les commissaires lui reprochaient de n’avoir rien fait pour empêcher Seven Carats à dériver à l’extérieur gênant son compagnon d’écurie Overdose. Ce dernier est sorti un peu lent des boîtes et n’a pas subi une grosse interférence. Cela a motivé les commissaires à ne pas sanctionner le jockey, mais il aura à faire des efforts à l’avenir pour corriger ses montures. 

 

Cela peut vous intéresser