Sham Seetaram (à droite) et Berty d’Eau (à gauche) en compagnie du secrétaire général de l’IFMA, Stephan Fox.

Fédération mauricienne de muay-thai : regard tourné vers l’avenir

By Muhamodsaroar Samedi 19 Mai 2018 Sports individuels , Sports de combat , O commentaire 0 views

Depuis le 11 avril dernier, la Fédération mauricienne de muay-thai (FMM) a obtenu sa reconnaissance du ministère de la Jeunesse et des sports. Désormais, l’instance suprême du muay-thai à Maurice peut se tourner vers l’avenir. Pour son président, Sham Seetaram, cette discipline pourrait faire son entrée aux Jeux des îles. « Pour la prochaine édition, cela ne sera pas possible, mais je ferai une demande pour que nous soyons en démonstration. Pour l’avenir, nous avons déjà le soutien de La Réunion, de Mayotte, de Madagascar et du Sri Lanka. Nous allons entreprendre des démarches pour que le muay-thai soit au programme des Jeux des îles 2023 », explique-t-il.

Parmi les autres projets de la fédération, elle prévoit de faire participer 10 nakmuay aux Championnats du monde youth qui auront lieu en Thaïlande en août. Le président explique qu’ils pourront enfin demander le soutien financier du ministère de la Jeunesse et des Sports, mais continueront toutefois à chercher leurs propres sponsors comme ils l’ont fait dans le passé. Selon lui, la fédération étant désormais reconnue, les compagnies privées seront plus réceptives à leurs demandes.

La FMM compte des clubs à Port-Louis, Moka, Riche-Terre, Roche-Bois, Pointe-aux-Canonniers, St-Pierre et Goodlands. « Pour l’heure, seuls Berty d’Eau et moi avons les qualifications requises pour enseigner la discipline. Nous sommes certifiés par l’International Federation of Muaythai Amateur (IFMA) », indique le président de la FMM.

Par ailleurs, Sham Seetaram se dit prêt à accueillir tous ceux intéressés par cette discipline. « Nous voulons être une fédération moderne. Notre porte est ouverte à tous et nous ne cherchons pas de conflits avec qui que ce soit. Notre but est la promotion du muay-thai. Cependant, ceux qui souhaitent rejoindre la FMM devront respecter nos règles et ceux de l’IFMA », explique-t-il.

La FMM a un projet intitulé ‘Sport is your Gang’. Ce projet de l’IFMA a pour but d’enseigner le muay-thai aux enfants issus de milieux défavorisés. Actuellement, le projet touche déjà 500 enfants. « Le MJS semble très intéressé par ce projet et nous espérons toucher 4 000 enfants avec le soutien du ministère », indique le président.

Le comité directeur de la FMM

Président : Sham Seetaram

Vice-présidente : Tania Diolle

Secrétaire :  Amal Ankiah

Assistante-secrétaire :  Marie V.B. Magon

Trésorière :  Hema Ramnarain

Assistant-trésorier : Ankesh Ayrga

Membres : Franco François, Berty d’Eau, Rajesh Gooroovadoo, Richard Adaken et Yashna Geeloll.

Cela peut vous intéresser