Une vingtaine de responsables des académies de cyclisme ont participé à la session de formation.

Formation des encadreurs - Michel Thèze : «Il y a du chemin à faire»

By Gangaram Jeudi 07 Juin 2018 Sports individuels , Cyclisme , O commentaire 0 views

Environ vingt responsables des sept académies du cyclisme ont suivi une séance de formation de deux jours, la semaine dernière, sous la férule du Directeur technique national, Michel Thèze. La session s’est déroulée au stade Anjalay. Pour le technicien français, ces stagiaires doivent être en mesure de pouvoir encadrer les jeunes coureurs. 

« La session de formation s’est bien passée. Les responsables ont été très réceptifs et ont montré beaucoup d’intérêt », explique le DTN. Il souhaite que ces académies soient encadrées au mieux pour l’évolution de ces jeunes. « Il faut mettre les outils nécessaires à la disposition des responsables pour l’encadrement de ces jeunes. Il y a encore du chemin à faire, mais le meilleur reste à venir. Il faudra continuer avec ce genre de formation qui sera très bénéfique aux responsables », ajoute le Français.

Lors de ces deux jours, plusieurs thèmes ont été abordés, notamment la programmation d’une course pour les catégories minimes et cadets et aussi l’idée que les jeunes prennent goût à la pratique du vélo. « Il faut viser plus loin et changer les habitudes. Le cyclisme mauricien a du potentiel. Avec le perfectionnement des responsables, la progression suivra. » Depuis le début de la saison 2018, Michel Thèze constate un changement au niveau de la compétition. « Tout le monde participe aux courses et tous veulent gagner. Mais maintenant, il faut gagner avec de la manière pour passer à un autre niveau », précise t-il.

Mayer, Lagane et Redy sur les routes de Rennes

Après un week-end de repos, les trois coureurs de la Team MCB reprennent la compétition, ce jeudi, à Rennes. Actuellement en stage chez l’équipe du Fybolia-Locminé en France, Alexandre Mayer, Christopher Lagane et Dylan Redy seront engagés dans la 38e édition du Critérium du Grand Prix de la liberté. Les Mauriciens auront à boucler 40 fois un circuit de 2,4 km, soit un total de 96 km. Le départ de la course est prévu à 22 h (heure locale). Vainqueur de la précédente édition, Pierre Tielemans de l’USSA Pavilly Barention tentera de conserver son titre.

Cela peut vous intéresser