Le leveur de fonte a fait parvenir, à la MAWPA, un rapport médical attestant qu’il n’était pas en état d’assister à la réunion de mardi.

Haltérophilie – Contrôle antidopage manqué : Coret absent de la réunion du comité directeur

By Ashfaq Muhamodsaroar Mercredi 10 Juillet 2019 Evènements sportifs , JIOI 2019 , O commentaire 0 views

Convoqué par la Mauritius Amateur Weightlifters and Powerlifters Association, au sujet de son contrôle antidopage manqué en Chine, l’haltérophile Yannick Coret ne s’est pas présenté à la réunion du comité directeur de l’instance, mardi. Il a fait parvenir à la fédération un rapport médical précisant qu’il n’était pas en état pour assister à la réunion.

Le comité directeur de la Mauritius Amateur Weightlifters and Powerlifters Association (MAWPA) n’a pas été en mesure d’écouter les explications de Yannick Coret, quant à son contrôle antidopage manqué, alors qu’il était en Chine. Pour cause, l’haltérophile ne s’est pas présenté à la réunion du comité directeur le mardi 9 juillet.

Il a fait parvenir un rapport médical à l’avance, précise le président de la MAWPA, Magarajen Moonien. “ Nous avons reçu un ‘psychological report’ dans lequel il est précisé que Yannick Coret ne serait pas présent à la réunion. Selon le document, il n’était pas ‘in a mental state to be able to attend a disciplinary committee’. Le rapport précise toutefois qu’il serait apte d’ici la fin de la semaine ”, ajoute-t-il.

Le président de la MAWPA souligne que cela ne pose pas de problème. “ Ce n’était d’abord pas un comité disciplinaire, mais simplement une réunion du comité directeur que nous avons habituellement à laquelle Yannick a été convoqué. Il faut comprendre l’athlète. Nous ne voulons pas le bousculer. Quand il ira mieux nous écouterons ses explications ”, indique Magarajen Moonien.

Cette absence n’aura pas d’impact sur la sélection pour les Jeux des îles de l’océan Indien 2019, qui auront lieu du 19 au 28 juillet à Maurice. “ Rien n’a changé. Yannick Coret n’a pas été sanctionné au niveau de la sélection. Il avait été retenu en tant que réserviste et la situation est toujours la même ”, avance Magarajen Moonien.

Le samedi 30 juin, Yannick Coret avait manqué un contrôle antidopage au Tianjin Olympic Training Centre, en Chine. Quand les agents de contrôle sont arrivés, il n’était pas présent sur les lieux. Il avait quitté le groupe sans prévenir au préalable ses entraîneurs. Il avait ensuite été contraint de rentrer plus tôt que prévu à Maurice, alors que le reste de la sélection mauricienne présente en Chine sera de retour à Maurice le 11 juillet.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019