Denovan Rabaye (à gauche) sera engagé dans trois épreuves.

Handisport – 2e édition Jeux de la Croisa : la sélection finalisée

By Muhamodsaroar Vendredi 31 Aout 2018 Athlétisme O commentaire 0 views

Les Mauriciens qui défendront le quadricolore aux prochains Jeux de la Coopération régionale de l’océan Indien des sports adaptés sont connus. Ils seront 13 sportifs à représenter le pays du 11 au 14 octobre à Madagascar.

En athlétisme, Maurice comptera sur 7 représentants aux Jeux de la Coopération régionale de l’océan Indien des sports adaptés (CROISA), du 11 au 14 octobre prochain, à Madagascar. Les sélectionnés sont Denovan Rabaye (200 m, 400 m et 800 m), Jean François Sénèque (lancer du poids), Eddy Capdor (100 m, saut en longueur), Jean Daniel Jolicoeur (400 m et 800 m), Stephan Louis (100 m et 200 m) et Westley Souroup (50 m).

Contrairement à l’édition 2016, où cette discipline était en démonstration, des médailles seront à prendre en Bocce. Maurice comptera sur deux représentants dans ce sport, à savoir Marie Lorenza Gabriel et Sahil Budhai. Deux Mauriciens seront également en action en natation. Ils sont Carmen Nunchert et Hans Groodoyal.

Le camp mauricien vise une razzia, souligne le président de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF), Jean-Marie Malépa. « Lors de la première édition, nous avions eu presque toutes les médailles d’or. Cette fois, nous voulons faire le plein. Nous avons de bons athlètes et nous pouvons envisager de remporter toutes les médailles d’or en jeu. Nos entraîneurs Jean-Marie Bhugeerathee et Fabrice Ramsamy en athlétisme, ainsi que Jean-François Thomas en natation et Gaëtan Cornet font du bon travail », précise-t-il.

Le président de la MHPSF, qui est également membre de la CROISA, se réjouit de la tenue de cette deuxième édition. « L’année dernière, La Réunion n’a pas été en mesure d’organiser les Jeux. Cependant, en tant qu’un des membres fondateurs de la CROISA, je me réjouis que les Jeux sont de nouveau d’actualité. Il n’était pas normal que les handisportifs de la région s’entraînent dur pour participer seulement aux Jeux des Îles, une fois chaque quatre ans », explique-t-il.

Cela peut vous intéresser