[Diaporama] Jeux des îles 2019 – Infrastructures : trois mois pour tout boucler

By . DefiSports Samedi 19 janvier 2019 Athlétisme O commentaire 0 views

Les infrastructures sportives qui seront utilisées pour les Jeux des îles de l’océan Indien font peau neuve. Cette année, Maurice accueillera pour la troisième fois cette manifestation.  Les travaux devront s’achever d’ici le mois d’avril. Le Chief executive officer du COJI, Jean-Pierre Sauzier, se dit satisfait des avancées. « Les travaux progressent sur les différents sites. Nous allons avoir une réunion avec les contracteurs d’ici fin janvier pour faire un point précis », dit-il.

Micro-trottoir

Yvan, Curepipe : «L’ambiance est morose»

« J’espère que nos athlètes feront une bonne prestation. Malheureusement, à six mois des jeux, l’ambiance est plutôt morose. On ne dirait pas que les Jeux approchent à grands pas. Il y a encore beaucoup de travail à faire au niveau de la communication. Si une personne n’écoute pas les infos, elle ne saura jamais si on s’apprête à organiser un tel évènement. »

Andrew, Baie-du-Tombeau : «La médaille d’or en football»

« Je suis très fier que les Jeux des îles se passent à Maurice cette année-ci. On sera à fond derrière Maurice et je souhaite que nous décrochions la médaille d’or, surtout en football. Je sais que ce ne sera pas facile, mais avec Akbar Patel et Désiré L’Enclume à la tête du Club M, c’est possible. »

Dean, Roche-Bois : «Plusieurs personnes pas au courant»

C’est bien, surtout pour le pays, car avec l’ambiance on ressentira encore plus cette fierté d’être Mauriciens. Malheureusement, plusieurs personnes ne sont pas au courant de cet évènement. Il faudra peut-être que les autorités s’activent dans ce sens-là. » 

Christelle, Ebène : «Il faut épicer l’événement»

« Pour moi, ce sera un moment de sortir de la routine et de vivre cette ambiance au maximum. Je souhaite que le gouvernement encadre comme il se doit les sportifs afin de leur donner la possibilité de faire de leur mieux. Malheureusement, à six mois des jeux, je ne vois toujours pas l’engouement. Il est temps d’épicer cet évènement ! Allez Maurice ! »

Gary, Port-Louis : «Une occasion pour rassembler»

« Je pense que c’est une opportunité pour le pays. Que nous soyons tous unis pour soutenir nos athlètes. Ce sera aussi l’occasion de rassembler les Mauriciens. Surtout pour les jeunes qui se motiveront en voyant nos locaux décrocher les médailles, ils s’en inspireront. »

Riyaz, Mahébourg : «J’ai hâte d’être en juillet» 

« J’attends ce moment avec impatience ! Je m’attends à du beau spectacle, surtout en football. J’espère avoir l’occasion de parcourir tous les stades et les gymnases afin de soutenir nos représentants. J’ai hâte d’être en juillet. »

Akshay, Curepipe : «J’ai appris récemment…»

« C’est récemment que j’ai appris qu’il y a les Jeux chez nous. C’est un grand évènement certes, mais il risque d’y avoir un gros problème d’infrastructures. J’espère que tout se passera comme prévu. Au cas contraire, ce sera une véritable honte pour le pays. En tout cas, je souhaite bonne chance aux athlètes qui feront certainement honneur au pays une nouvelle fois. »

Cela peut vous intéresser