JIOI - 100 jours 100 sportifs - Tatiana Mathieu : naviguer vers l’or

By Patrice Esmyot Mercredi 19 Juin 2019 Evènements sportifs , JIOI 2019 , O commentaire 0 views

Double médaillée de bronze lors des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de 2015, à La Réunion, Tatiana Mathieu est déterminée à briller en juillet dans le lagon de Grand-Baie. Un objectif qui semble à la portée de cette barreuse, qui sera à sa deuxième participation à ces Jeux.

Tatiana Mathieu est déjà une barreuse d’expérience alors qu’elle n’avait que 21 ans. Elle fait partie de ces sportives qui ont brillé très tôt dans leurs disciplines. Elle a, en effet, remporté la médaille d’or lors de la seconde édition de la Coupe de l'océan Indien, aux Seychelles, en 2013 alors qu’elle était âgée de 15 ans. Elle a participé aux JIOI à La Réunion deux ans plus tard et elle a décroché deux médailles de bronze avec une en individuel et l’autre en équipe.

C’est en accompagnant son père, Jean-Noël ,qui travaille au Yacht Club de Grand-Baie, que la fillette a découvert les différentes activités nautiques. Et elle demande à son père de l’inscrire au Centre de voile. Tatiana a navigué sur un Optimist - petit voilier destiné à l’usage des enfants - avant de passer au laser 4.7 en 2012.

Tatiana Mathieu veut mettre toutes les chances de son côté pour les prochains JIOI. Quitte à faire beaucoup de sacrifices. « Je suis célibataire pour effectivement mieux me concentrer sur mon sport. On s’entraîne tous les jours et dimanche on termine à midi et je passe l’après-midi en famille », dit celle qui travaille chez Grays.

Elle connaît très bien le plan d’eau où se déroulera la compétition de voile en juillet prochain. Le revers de la médaille sera qu’il y aura beaucoup d’attentes. « Il y a beaucoup plus de pression, car on sera en compétition à Maurice. Il y aura beaucoup de personnes qui seront présentes pour me soutenir, à l’instar de mes parents, les autres membres de ma famille et mes amis », dit-elle.

Le fait qu’elle navigue depuis treize ans et qu’elle est en compétition depuis 2013 sera un avantage. « Ce sera ma deuxième participation aux JIOI. On a aussi participé à d’autres compétitions à l’étranger. Cela m’a beaucoup aidée. C’est très important pour tout sportif de concourir face à différents adversaires pour progresser. Car, désormais, je sais comment me préparer physiquement et mentalement », assure-t-elle.

Tatiana Mathieu sait que sa tâche ne s’annoncera pas facile face aux Réunionnaises et aux Seychelloises en particulières. « Je m’attends à une rude bataille. J’espère faire mieux que la dernière fois et remporter la médaille d’or », dit celle qui rêve de participer aux Jeux olympiques à Tokyo au Japon en 2020.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019