Warren (à g.) et Alexis Racine ne pourront pas défendre le quadricolore mauricien.

JIOI 2019 : les frères Racine pas éligibles

By Muhamodsaroar Jeudi 26 Juillet 2018 Sports collectifs , Basketball , O commentaire 0 views

Anthony, Alexis et Warren Racine ne défendront pas les couleurs mauriciennes lors des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) qui se tiendront en 2019 à Maurice. Leur demande de nationalité n’a pas été reçue dans les délais par le Prime minister’s office (PMO), selon le président de la fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), Hedley Han.

Les trois joueurs, dont leur mère est Mauricienne, n’ont pas eu leur nationalité à temps pour défendre le quadricolore mauricien lors de la prochaine édition des Jeux des Îles. Warren Racine, qui est actuellement à Maurice, se dit déçu. « Nous avons tous hâte de jouer pour Maurice. On est très déçu de ne pas pouvoir le faire pour les JIOI, car nous aurions donné le maximum pour que l’équipe nationale puisse aller le plus loin dans cette compétition. Mais, ce n’est que partie remise car nous continuerons nos démarches pour obtenir la nationalité mauricienne et nous jouerons pour Maurice dans d’autres compétitions internationales », dit Warren Racine.

Pour sa part, Hedley Han souligne qu’il a fait les démarches nécessaires. « Nous avons soumis tous les documents qui nous ont été demandés. Qu’on ne dise pas ensuite que la FMBB n’a pas fait son travail. Nous ne nous y sommes pas pris à la dernière minute, non plus. Cela fait un moment déjà que nous avons fait les démarches, sans succès. Les trois frères ont envie de jouer pour Maurice. Il est vraiment dommage qu’ils n’aient pas eu la nationalité, car avec ces trois joueurs, je pense que nous aurions atteint la finale », précise le président de la FMBB.

Si lors des Jeux des Îles 2019 les trois frères ne pourront pas jouer pour Maurice, la FMBB espère pouvoir compter sur leur présence pour les compétitions futures. «Ils sont encore jeunes et ils évoluent dans des équipes professionnelles. Le niveau n’est pas comparable au championnat local. Pour l’avenir, ils peuvent faire beaucoup de bien au basket-ball mauricien », indique Hedley Han.

Cela peut vous intéresser