JIOI - Handisport - Vincent Duval : «J’avais eu des propositions de La Réunion mais…»

By . DefiSports Jeudi 27 Juin 2019 Evènements sportifs , JIOI 2019 , O commentaire 0 views

Il sera à ses 3es Jeux des îles de l’océan Indien sous les couleurs mauriciennes en juillet prochain. Double médaillé d’or lors des deux dernières éditions, Vincent Duval, 25 ans, avait eu des propositions pour rejoindre les rangs réunionnais, mais il a refusé.

Le handisportif, qui a épousé une ancienne nageuse réunionnaise qu’elle avait rencontrée aux Jeux des îles aux Seychelles en 2011, fait le va et vient entre Maurice et La Réunion. « J’évolue dans un club à La Réunion sous la férule de l’entraîneur Remy Dioflar. Quand je suis à Maurice, je m’entraîne avec Eric Milazar. Dans le cadre de la préparation pour les Jeux des îles, je suis pris en charge par le coach de l’Aurally Handicapped Persons Sport Federation », confie t-il.

Vincent Duval est impatient que les Jeux commencent. Car, il a à cœur de décrocher une cinquième médaille d’or. « J’ai eu des propositions de La Réunion mais j’ai refusé, car mon pays passe avant tout », dit-il

En deux participations aux Jeux des îles (2011 aux Seychelles et 2015 ã La Réunion), le handisportif a été double médaillé d’or, notamment en saut en longueur et au 200m.  Pour la présente édition, il a été retenu uniquement pour le concours de saut en longueur par l’Aurally Handicapped Persons Sport Federation.

« Je visais encore un doublé mais malheureusement j’ai été retenu pour une seule épreuve. Je vais donc me battre pour conserver l’or au saut en longueur », dit-il. 

Dans la foulée, il explique qu’il a dû redoubler d’effort au cours de ces derniers mois pour rattraper son retard au niveau de la préparation en raison d’une blessure. « Je suis tout proche de mon meilleur niveau. Les entraînements se poursuivent jusqu’aux Jeux. J’ai bénéficié de stages à l’étranger dans le cadre de ma préparation, ce qui m’a grandement aidé », dit-il.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019