Pari réussi pour Warren Robertson (à droite) et l’entraîneur national, Judex Jeannot.

Kick boxing – Champion du monde junior : Robertson voit l’avenir en grand

By Ashfaq Muhamodsaroar Mardi 25 Septembre 2018 Sports individuels , Sports de combat , O commentaire 0 views

Warren Robertson est le champion du monde junior en titre. Le jeune kick-boxeur de la catégorie des moins de 54 kg s’est imposé en finale des championnats du monde junior en Italie, samedi, contre le Turc Kurt Fevzi. Il vise désormais un sacre chez les seniors.

3-0. Le score était sans appel. Warren Robertson a nettement dominé le Turc Kurt Fevzi, samedi, lors de la finale des Championnats du monde junior qui s’est tenue en Italie. Il a ainsi réalisé son rêve de marcher sur les traces de Fabrice Bauluck, qui avait remporté ce titre en 2004 et 2006, dans cette même catégorie : celle des moins de 54 kg.

Warren Robertson voit l’avenir en grand. « J’ai réalisé une partie de mon rêve. Je voulais faire comme Fabrice Bauluck, un boxeur qui m’a beaucoup aidé et pour qui j’ai une grande admiration. Je voulais devenir champion du monde junior et c’est désormais chose faite. L’année prochaine, je passerai en senior. Le niveau sera plus élevé. Mais, j’ai pour objectif de devenir champion du monde chez les seniors également un jour », explique le jeune homme.

Le nouveau champion du monde junior concède que la finale était plus facile que la demi-finale qu’il avait remportée jeudi contre le Russe Rovshan Zakirov (2-1). « Le combat contre le Russe était plus difficile. Bien que je n’ai pas pu développer ma boxe, j’ai réussi à m’imposer. La finale était moins difficile. Cependant, le Turc est également un bon boxeur. Il cogne très fort et même si je me suis imposé, mon adversaire a aussi bien boxé. J’ai suivi les consignes de mon entraîneur Judex Jeannot. J’ai frappé avant que je ne prenne des coups. Cela a payé », indique Warren Robertson.

Il précise que même s’il n’était pas à son meilleur niveau, il est satisfait de son combat, car il était plus détendu que lors de la demi-finale. « Il y avait beaucoup de pression. Mais, j’ai pu utiliser cette pression comme motivation pour gagner ce combat. Au final, je réalise mon rêve et cela me rend fou de joie. Judex Jeannot est également très content qu’après 12  ans, un Mauricien soit de nouveau champion du monde junior », avance le jeune homme.

Il se dit conscient que la suite de sa carrière ne sera pas facile. « Chez les seniors, le niveau sera différent. Les adversaires seront plus expérimentés et auront un meilleur niveau. Quant à moi, je vais devoir redoubler d’effort à l’entraînement. Il faudra que je sois plus détendu sur le ring et plus précis quand je cogne. Toutefois, je reste confiant qu’en suivant les consignes de Judex Jeannot et avec le soutien de Fabrice Bauluck, qui m’aide beaucoup, je vais pouvoir le faire  », précise Warren Robertson.

Le champion du monde junior, Warren Robertson, la médaillée de bronze des moins de 52 kg, Stania Rathbone, et l’entraîneur national Judex Jeannot seront de retour à Maurice ce mardi. Ils devraient atterrir vers 10 h 45 au SSR International Airport.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019