Le Chief Stipe Stephane de Chalain.

L’affaire Nunes-Reis : la GRA sévère à l’encontre du MTC

By . DefiSports Mercredi 26 Juin 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

« The Authority concludes that this incident is a serious one and shall not reoccur. » La Gambling Regulatory Authority (GRA) est critique à l’égard du Mauritius Turf Club (MTC) après que ce dernier ait permis au jockey Manoel Nunes d’agir comme interprète d’un adversaire, en l’occurrence son compatriote brésilien Bruno Reis, avant le déroulement de la 7e course de la 7e journée, le samedi 4 mai. Dans une lettre adressée au CEO du MTC, Mike Rishworth, et datée du 25 juin 2019, l’instance régulatrice conclut que la perception générale est que le board des commissaires de courses a permis à Manoel Nunes de prendre connaissance des instructions d’un adversaire direct. Pour rappel, le coursier de Nunes, Varside, est venu dominer celui de Reis, Volatile Energy, dans cette course en question.

Par ailleurs, la GRA recommande au MTC d’amender la règle 11 des Rules Of Racing en y ajoutant que tout jockey autorisé à monter à Maurice et qui ne peut s’exprimer clairement en créole, en français ou en anglais, doit être accompagné d’un interprète lors d’une enquête. De même, qu’aucune enquête ne puisse avoir lieu en l’absence d’un interprète autorisé.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019