Ramlochun Sohun a connu une riche carrière en tant qu’arbitre.

Le football mauricien pleure Ramlochun Sohun

By Loïc Gangaram Jeudi 21 Mars 2019 Football , Football Local , O commentaire 0 views

Ramlochun Sohun, âgé de 85 ans, s’est éteint mardi à la suite d’une longue maladie. Il a apporté sa pierre à l’édifice au corps arbitral du football à Maurice.

Devenu arbitre international en 1975, ce grand monsieur, qui a fait carrière dans l’enseignement, a ensuite pris de l’emploi à la Mauritius Football Association (MFA) durant plusieurs années en tant que responsable de la commission arbitrale de la Fédération.

Surnommé « Bonhomme » par ses pairs, Ramlochun Sohun a marqué l’histoire du football mauricien. En 1982, il est devenu le premier Mauricien à diriger une finale de la Coupe d’Afrique des nations au Libye, mettant aux prises le pays hôte au Ghana. Il avait également arbitré le match d’ouverture de la compétition. Petite anecdote, l’ex-arbitre a tiré sa révérence la même date que cette fameuse finale, soit le 19 mars. Après sa riche carrière en tant qu’arbitre, il est devenu conseiller en matière d’arbitrage à la Confédération africaine de football (CAF) et à la Council Of Southern Africa Football Association (COSAFA). Sur le plan local, il s’assurait de la formation des arbitres.

Ce jeudi, une minute de silence sera observée en sa mémoire avant le match entre le Club M et à la Nouvelle Calédonie, qui se dispute aux îles Fidji.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019