Le nouveau board des Administrateurs du MTC avec Paul France Tennant, Anoop Madhow, Rajesh Servansing, Denis Doger de Spéville, Kamal Taposeea (président) et Frantz Merven (à dr.).

Mauritius Turf Club – Assemblée générale annuelle : Taposeea conserve son fauteuil

By Patrice Esmyot Samedi 02 Mars 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

Pas de surprise jeudi soir au siège du Mauritius Turf Club, au Champ-de-Mars, à Port-Louis. Paul France Tennant et Anoop Madhow, seuls candidats aux postes d’Administrateurs, ont été élus. Kamal Taposeea a, quant à lui, été choisi pour agir en tant que président pour la deuxième année consécutive.

Comme une lettre à la poste. L’Assemblée générale annuelle (AGA) du Mauritius Turf Club (MTC) s’est déroulée devant une faible assistance au siège du club à la rue Dr Eugène Laurent, à Port-Louis, jeudi soir.

L’une des étapes importantes était l’élection de deux Administrateurs pour les trois prochaines années pour remplacer les deux sortants, notamment Paul France Tennant et Mukesh Balgobin. Il n’y avait que deux candidats en lice, soit Paul France Tennant et Anoop Madhow et ces derniers ont donc été élus. Vinod Beeharee et Naresh Gujadhur qui avaient fait acte de candidature s’étaient désistés lundi.

Paul France Tennant et Anoop Madhow ont rejoint Denis Doger de Spéville, Kamal Taposeea, Rajesh Servansing et Frantz Merven au sein du nouveau board des Administrateurs du MTC. Ils se sont réunis et ont reconduit Kamal Taposeea à la présidence. « Mes collègues m’ont élu à l’unanimité. Je suis très content que l’équipe est soudée comme d’habitude. Je ne suis que le facilitateur et le porte-parole du board. Je salue le point très pertinent de Yahia Nazroo qui a dit que quand vous êtes Administrateur, vous avez une lourde responsabilité », dit Kamal Taposeea.

Kamal Taposeea a annoncé, lors de l’AGA, que le premier CEO du MTC, le Sud-Africain Mike Rishworth est déjà en poste et que Julia Keevy sera parmi les commissaires de courses. Il a aussi souligné que le General Manager, Benoît Halbwachs et son assistant, Kalid Rawat, prendront leurs retraites cette année.  Cependant, Benoit Halbwachs demeurera le secrétaire du MTC dans l’immédiat.


Kamal Taposeea : «Les mêmes objectifs que la GRA»

Comment avez-vous accueilli ce nouveau mandat ?
Je suis très flatté et c’est un honneur. Le board a voté unanimement pour que je sois le président, mais sans leur soutien je ne suis rien. Le bilan financier est très bon. Les EBITA (Earnings Before Interest, Tax and Amortisation) sont passés de Rs 10,4 M en 2017 à Rs18,2M en 2018. Le profit avant la taxation a grimpé à Rs8.6M contre Rs 3.3 M en 2017. Les propriétés du MTC ont été réévaluées avec une plus-value de Rs 80M.

Êtes-vous satisfait qu’il n’y ait pas eu d’élection pour les deux nouveaux Administrateurs ?
Paul France Tennant est sur le board depuis 15 ans. C’est un vieux routier. Anoop Madhow est le nouveau venu. Il y avait quatre candidats et deux se sont retirés. C’est une bonne chose, car il n’y a plus cette bataille de clans.

Quelles sont les nouvelles bases sur lesquelles vous comptez repartir cette année ?
On a recruté un CEO en la personne de Mike Rishworth. Il a beaucoup d’expérience dans plusieurs domaines de cette industrie que ce soit le gambling ou la gestion de Turf Club. Le board et moi-même travaillerons de concert avec lui. Il y a beaucoup à faire cette année. Je souhaite bonne chance à notre nouvelle équipe. Le travail a commencé juste après la dernière journée des courses en 2018. On a bossé dur durant l’intersaison. On a refait les comptes, on a revu les aspects de sécurité du MTC et on a rencontré les entraîneurs en outre. On n’a pas chômé.

Comment sont les relations entre la MTC et la Gambling Regulatory Authority (GRA) ?
On a les mêmes objectifs que la GRA. C’est une question de travail. Comme je l’ai annoncé lors de l’Assemblée générale annuelle, la seule personne qui sera le porte-parole du MTC auprès de la GRA sera le CEO, Mike Rishworth. Il est nouveau à Maurice et il est tout à fait neutre. C’est une bonne chose. Il va essayer de faire comprendre à tout le monde qu’on n’est pas là pour se bagarrer, mais pour travailler ensemble.

Pensez-vous que la GRA empiète sur les prérogatives du MTC ?
Est-ce que le club est parfait ? Loin de là. On a beaucoup travaillé là-dessus. Je crois que c’est une question de travailler ensemble. On est tombé d’accord avec la GRA que ce serait une bonne chose si on se rencontre deux fois par mois. À cet effet on ne sera pas surpris des décisions de la GRA et elle non plus des nôtres.


Anoop Madhow : «J’intègre une bonne équipe»

« Ma première tentative était en 2008. J’avais perdu, mais j’étais satisfait des résultats. Je suis revenu après onze ans parce que j'ai été encouragé par les Administrateurs qui sont en poste. J’intègre une bonne équipe avec laquelle je pourrai travailler. Après avoir pris connaissance du rapport de 2018, c’est très encourageant d’adhérer à cette équipe. Je ferai de mon mieux pour qu’on s’accorde sur tous les plans. Cela s’annonce bien pour l’avenir du MTC ». 


 

Doublé de Paul France Tennant

C’est la deuxième fois que Paul France Tennant est élu en tant qu’Administrateur du MTC sans passer par les scrutins. La première fois c’était lors des élections de 2003 où il avait été élu d’office en compagnie de Mushtak Osman. Paul France Tennant avait été président du MTC en 2005.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019