Le Sud-Africain Derreck David est parmi les trois jockeys concernés

Non Citizens (Employment Restriction) Act et Immigration (Amendment) Bill : les courses hippiques visées ?

By Kanen Chelumbrum Mardi 16 Avril 2019 Défi Turf O commentaire 0 views

Les jockeys qui exercent au Champ-de-Mars semblent être les plus touchés à travers les nouveaux règlements apportés à la Non Citizens (EmploymentRestriction) Act, entrée en vigueur le 21 mars et la présentation de l’Immigration (Amendment) Bill à l’Assemblée nationale ce mardi.

Trois jockeys sont actuellement concernés par ces amendements. Ils sont Imran Chisty, Derreck David et Cedric Ségeon, qui ont épousé des Mauriciennes. La question est maintenant de savoir : si jamais leurs demandes pour un work permit sont rejetées, seront-ils après automatiquement disqualifiés pour l’obtention de la nationalité mauricienne ? Ces amendements font tiquer l’opposition.

Le leader de l’Opposition, Xavier -Luc Duval croit que c’est une décision liée aux courses hippiques. Il l’a d’ailleurs affirmé ce week-end. Le député du PMSD, Adrien Duval, parle, lui, d’un amendement révoltant qui touche aux droits fondamentaux garantis dans la Constitution.

« C’est inacceptable et révoltant. J’ai honte qu’on puisse passer une loi pareille dans mon pays. Après les amendements apportés à la Non Citizen (EmploymentRestriction)Act, on vient cette fois avec des amendements à l’Immigration Act.  Ces amendements présentés mardi et les changements apportés à la Non Citizens (EmploymentRestriction)Act sont dans la même mouvance. C’est une initiative rétrograde, car aujourd’hui, c’est un homme, le Premier ministre, qui va décider du sort des étrangers mariés à des Mauriciens. Cela ouvre la voie à la dictature, à la corruption », soutien Adrien Duval.

Pour le député de l’Opposition, la Constitution donne de facto le droit de vivre à Maurice à un étranger ayant épousé un Mauricien et il a aussi le droit d’avoir la nationalité mauricienne après 4 ans. « La section 8 de la loi établit plusieurs critères de disqualification et cela exige ‘a high burden of proof’ avant qu’on applique les sanctions. Une décision visant un étranger peut être contestée en Cour. Mais on fait quoi aujourd’hui ? On élimine tout. On transmet ce pouvoir entre les mains du Premier ministre. Un seul homme va décider, en son âme et conscience de tout, et sans donner des raisons, qui viendra résider à Maurice. Personne ne pourra contester sa décision en Cour, même une demande d’injonction ne passera plus. C’est très très grave. On touche aux droits fondamentaux de la famille, établis et respectés depuis des siècles. Des familles vont être déchirées… Le pays devient une dictature » explique Andrien Duval.

Ces amendements qui, dit-il, auront des impacts économiques importants et qui décourageront les investisseurs étrangers. Le député interviendra ce mardi à l’Assemblée nationale sur ces amendements.
 Nous avons essayé d’avoir la version du  PMO sur les raisons qui ont motivées la présentation de ce bill mais en vain.


Les objectifs de l’Immigration (Amendment Bill)

(a)  a non-citizen, who is the spouse of a citizen, shall not have the status of a resident where he was a prohibited immigrant at the time of becoming such a spouse; 
(b)  persons who suffer from any physical or mental infirmity or persons who are dumb, blind or otherwise physically defective or physically handicapped and who are likely to be a burden on the State shall no longer be treated as a distinct category of prohibited immigrants; 
(c)  persons who, from information or advice which in the opinion of the Minister is reliable information or advice, are likely to be undesirable inhabitants of, or visitors to, Mauritius, shall be deemed to be prohibited immigrants; 
(d)  persons or class of persons whose presence in Mauritius, from information or advice which in the opinion of the Minister is reliable information or advice, is likely to be prejudicial to the interests of defence, public safety, public order, public morality or public health, shall be deemed to be prohibited immigrants.

Cela peut vous intéresser