Questions à…Akbar Patel : «Donner du temps de jeu à toute l’équipe»

By Menon Ramsamy Mardi 19 Mars 2019 Football , Football Local , O commentaire 0 views

Le Club M, version sans-expat, a quitté Maurice dimanche. Direction la Nouvelle Calédonie et les Iles Fidji pour disputer deux matchs amicaux, les 21 et  24 mars respectivement. Quelques heures avant son départ, le sélectionneur national, Akbar Patel, nous a fait quelques confidences sur l’organisation de cette sortie qui cadre avec la préparation pour les Jeux des Iles 2019.

Pourquoi avoir sélectionné exclusivement des joueurs locaux ?
C’est une décision que j’ai prise par rapport aux amendements à l’article 7 de la Charte des Jeux des Iles de l’océan Indien. J’ai demandé à la MFA d’éclaircir des zones d’ombres par rapport à l’éligibilité des joueurs expatriés pour les Jeux des Iles. C’est évident que je ne peux pas composer une équipe avec ces expatriés pour l’instant.

La Nouvelle Calédonie et les Fidji, est-ce la meilleure solution pour cette tournée amicale?
La MFA a mis un plan de préparation en place pour les JIOI 2019. Il y a des paramètres que je ne peux pas changer. Cette sortie était prévue pour novembre dernier, mais elle avait été annulée.

Quel sera l’objectif principal de cette tournée internationale ?
Nous chercherons à donner du temps de jeu à toute l’équipe et surtout de garder les joueurs compétitifs au niveau international. Ce sera l’occasion aussi de voir comment ils évoluent à leurs postes respectifs. On va aussi  mettre en place les combinaisons et aller à la recherche de la profondeur pour cette équipe.

Avez-vous eu assez de temps pour préparer le Club M à affronter ces deux matchs amicaux ?
Comme vous le savez on se voit pour une session hebdomadaire où l’on se consacre plus à développer l’esprit collectif, car on ne peut pas changer grand-chose techniquement vu que les joueurs sont en pleine compétition avec leurs clubs respectifs. On ne peut leur demander de jongler entre deux types de stratégies dans la même semaine.

La médaille d’or pour les JIOI est-elle dans le domaine du possible ?
Nous travaillons dans ce sens. Mais on ne peut pas penser qu’aux JIOI. Il nous faut créer une équipe nationale qui fait rêver les jeunes joueurs.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019