Questions à Christopher Lagane : «Je rêve de passer professionnel»

By Gangaram Mardi 14 Aout 2018 Sports individuels , Cyclisme , O commentaire 0 views

Le coureur de la Team MCB, Christopher Lagane est entré dans l’histoire du Tour de La Réunion en réalisant le doublé dimanche. Le Mauricien se fixe désormais sur son prochain objectif : le Tour de Maurice, le mois prochain. Il espère réaliser son rêve de passer professionnel.

Cela représente quoi d’être le premier Mauricien à remporter le Tour de La Réunion deux années consécutives ?
C’est une énorme fierté de remporter le Tour de La Réunion pour la deuxième fois de suite. C’est avant tout une victoire d’équipe, car mes coéquipiers ont été remarquables durant les neuf étapes. Ils ont toujours répondu présent. Je tiens à les remercier pour leur soutien.

Quelle a été votre force lors de cette 72e édition ?
Ma régularité lors des différentes étapes. Après chaque étape, je n’étais jamais trop loin des gagnants toute en gardant un œil sur mes concurrents. Je comptais sur l’épreuve du contre-la-montre individuel et la 8e étape sur la montée de Brûlé pour faire la différence et reprendre du temps sur le Français, Corentin Ville. Cette stratégie s’est révélée payante.

n Arrivé deuxième au général, Corentin Ville a blâmé l’organisation lors du contre-la-montre, car il a été victime d’une mauvaise signalisation. Pensez-vous que la donne pouvait être différente sans cet incident ?
Je ne pense pas. Il se trompe, car j’avais déjà repris vingt secondes sur lui. J’ai moi-même eu le même problème sur un rond-point, mais j’ai eu un peu plus de chance, car j’ai pu retourner à la voiture. C’est José Achille qui m’a ensuite indiqué quelle route prendre. Corentin Ville et moi avons parlé de cet incident après et il ne regrette rien, car j’ai encore pris quelques secondes lors de la huitième étape au Brûlé.

Ce doublé a mis du temps à se dessiner. Avez-vous ressenti de la pression ?
Pas vraiment. C’était plus difficile l’année dernière, car j’avais le poids du maillot jaune sur les épaules et j’ai terminé avec beaucoup de fatigue. Cette fois-ci, en perdant le maillot jaune lors de la première étape, j’ai continué la compétition avec un autre état d’esprit, celui d’attendre la journée de samedi. La pression était plutôt sur celui qui avait le maillot jaune.

L’occasion de réaliser le doublé Tour de La Réunion – Tour de Maurice se présente une nouvelle fois. Dans quel état d’esprit aborderiez-vous ce Tour ?
J’ai brûlé mes chances de doublé l’année dernière en raison d’une crevaison dès la première étape. Il y aura un gros plateau cette année-ci avec la venue de plusieurs équipes étrangères. Mon objectif reste la victoire au général et je vais tout donner pour l’atteindre.

Quel est votre plan de carrière ?
Je veux aller le plus loin possible dans le monde du cyclisme. Je pense quitter Maurice pour aller faire quelques saisons à l’étranger. Je rêve de passer professionnel mais le chemin est encore long.

Cela peut vous intéresser