Questions à Indiren Ramsamy : «Le Test Event est essentiel avant la grande échéance»

By Ashfaq Muhamodsaroar Mardi 25 Juin 2019 Sports individuels , Sports de combat , O commentaire 0 views

L’Association mauricienne de boxe (AMB) a organisé un ‘test event’ du vendredi 21 au dimanche 23 juin, au centre national, à Vacoas. Et ce n'est qu'après cette compétition que la sélection pour les Jeux des Îles de l’océan Indien 2019 (19-28 juillet à Maurice) a été finalisée. Le Test event a servi de répétition et de baromètre avant l’événement indianocéanique. Le test event a été une réussite selon Indiren Ramsamy, président l’AMB.

Le ‘test event’ devait servir de répétition avant les Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) 2019. L’AMB est-elle prête ?
Le ‘test event’ s’est très bien passé. C’était une très bonne répétition avant la grande échéance. Tous les membres du protocole et de la sécurité étaient présents et tout s’est très bien passé. Nous sommes pratiquement prêts au niveau de l’organisation. Les derniers équipements attendus arriveront d’ici la fin de la semaine. Une fois qu’ils seront installés, nous organiserons une autre compétition, afin de nous assurer que tout fonctionne. Durant le ‘test event’, tout s’est passé comme nous l’attendions.

La sélection mauricienne pour les JIOI 2019 a été finalisée. Quelles sont les attentes de l'AMB ?
En tant que président de l’AMB, je pense que nos boxeurs peuvent ramener entre 5 et 8 médailles d’or. Nous avons eu une bonne préparation qui a débuté depuis l’année dernière, avec des stages et compétitions en Inde, à Cuba ou encore en Russie. Nous devons remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports Stephan Toussaint et toute son équipe, le comité d’organisation des Jeux des Îles, les volontaires et tous ceux qui nous aide.

D’autres stages et compétitions sont-ils prévus avant les JIOI ?
Il n’y aura pas de compétitions, car nous ne pouvons pas prendre le risque d’avoir des blessés. Toutefois, nous étudions plusieurs possibilités quant à un stage. Nous avons des options, mais il faut bien les étudier. Par exemple, il y a la Thaïlande, mais il fait une température de plus de 400C dans ce pays, alors qu’à Maurice il fera froid. Cela pourrait poser problème. Il y a aussi Rodrigues. Rien n’est finalisé pour le moment.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019