Questions à l’entraîneur national … Judex Jeannot : «J’ai dû réveiller Warren Robertson entre chaque round»

By Ashfaq Muhamodsaroar Jeudi 27 Septembre 2018 Sports individuels , Sports de combat , O commentaire 0 views

Le coach national de kick-boxing avait vu juste en Warren Robertson. Ce dernier ne l’a pas déçu en s’adjugeant le titre mondial en junior samedi en Italie. Judex Jeannot est persuadé que son poulain peut avoir une brillante carrière. Pour cela, il n’y a pas de recette magique , le champion du monde doit continuer à s’appliquer à l’entraînement et se donner à fond dans ce qu’il fait pour réussir.

12 ans, l’attente a été longue ?
Il fallait trouver l’oiseau rare et nous l’avons trouvé en Warren Robertson. Le kick-boxing est un sport très difficile. Il faut bosser dur, consentir à d’énormes sacrifices et surtout savoir se montrer patient. Les résultats ne tombent pas du jour au lendemain. Les jeunes, bien souvent, n’ont pas beaucoup de patience. Warren Robertson a réussi à atteindre les sommets grâce à ses efforts.

Le niveau de la compétition était plus élevé que les éditions précédentes ?
Soixante-cinq pays étaient engagés aux derniers championnats du monde en Italie. Le titre de champion du monde n’est pas offert sur un plateau. Il faut se battre face aux meilleurs de la discipline. Stania Rathbone s’est retrouvée face à la championne d’Europe junior, qui est devenue championne du monde junior. Warren Robertson s’est bien battu lors de ces combats. Toutefois, j’ai dû le réveiller entre chaque round, car il a tendance à s’endormir.

Quels sont les projets que vous avez pour le champion du monde ?
On ne peut se projeter trop loin dans l’avenir avec les jeunes. Quand Fabrice Bauluck avait remporté le titre mondial en junior en 2006, j’avais dit qu’il n’était pas encore un champion. Cela avait surpris plus d’un. Un champion doit confirmer. C’est ce que Fabrice a fait. Au fil des années, il a continué à montrer ses qualités de champion. Warren a le potentiel de réussir une brillante carrière, mais il doit continuer à s’entraîner dur. Il trouvera un autre niveau de compétition chez les seniors.

Où se situe Maurice exactement sur l’échiquier?
Nous sommes le seul pays africain à avoir remporté un titre de champion du monde junior cette année. Même les Algériens, les Sud-Africains ou encore les Marocains, qui ont aligné un bon nombre de boxeurs n’ont pas remporté de médaille d’or. Il est difficile de remporter un titre de champion du monde. C’est la qualité qui compte et non la quantité.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019