Le Club M entame la dernière ligne droite de sa préparation pour les Jeux des îles.

Stage en Afrique du Sud : l’altitude pour parfaire la condition

By Loïc Gangaram Mercredi 19 Juin 2019 Football , Football International , O commentaire 0 views

Pas le temps de chômer pour les 22 footballeurs présélectionnés pour les 10es Jeux des îles de l’océan Indien. À un mois du coup d’envoi du rendez-vous indianocéanique, le Club M ira effectuer les derniers réglages à Johannesbourg, en Afrique du Sud, pour un stage d’une dizaine de jours, du 27 juin au 6 juillet. Comme ce fut le cas avant les Jeux de 2003 et 2011, la sélection mauricienne profitera de l’altitude (1753m) de Johannesbourg pour se mettre en forme.

« L’altitude sera très bénéfique aux joueurs. Leurs systèmes devront s’habituer à ce nouvel environnement, car leurs organismes seront poussés à faire plus d’efforts, vu le manque d’oxygène. Après une bonne récupération au retour, les joueurs seront au top pour attaquer les Jeux » déclare le sélectionneur Akbar Patel.

Au cours de ces dix jours de stage au pays de Mandela, il est prévu que Maurice dispute quatre matchs amicaux face aux clubs locaux. Même si, pour l’heure, les noms ne sont pas encore confirmés, ils permettront à la sélection de se mettre au rythme des Jeux des îles de l’océan Indien. « On aura un match presque tous les deux jours qui sera semblable au calendrier auquel on aura droit aux Jeux. Ce sera du haut niveau face à ces équipes sud-africaines, mais ces rencontres aideront les joueurs à se renforcer physiquement mais aussi bien mentalement », confesse le technicien mauricien.

Durant ce camp d’entraînement, Akbar Patel profitera pour évaluer une dernière fois les 22 présélectionnés avant de dévoiler sa liste de vingt. « Le stage sera très intense. Nous allons travailler toutes les options sur le plan tactique où les joueurs seront notés, surtout sur leur polyvalence. J’ai fait le choix d’emmener les 22 présélectionnés car on n’a aucune garantie sur les risques de blessures »¸ avise celui qui porte le sobriquet de Monsieur des Jeux des îles. Mais une chose est sûre: la course contre-la-montre est bel et bien lancée…

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019