Adriano Azor ambitionne de remporter quelques courses chez les élites en 2018.

Star de demain - Adriano Azor : lancé sur la bonne voie

By Gangaram Lundi 05 Mars 2018 Sports individuels , Cyclisme , O commentaire 0 views

À 18 ans, Adriano Azor assure déjà la relève du cyclisme mauricien. Le sociétaire du 'KFC Faucon Flacq' est passé tout récemment à quelques secondes d’une médaille aux 'Championnats d’Afrique' du Rwanda. Pour la présente saison, il espère glaner quelques victoires.

« Adriano Azor méritait une médaille ». Ce sont les propos du Directeur technique national (DTN), Michel Thèze au retour des championnats d’Afrique qui s’est déroulé au Rwanda en février. Engagé dans la catégorie des juniors, Adriano Azor a terminé à trois reprises au pied du podium. Toutefois, sa performance est annonciatrice du véritable talent que possède le jeune mauricien. Dans la course en ligne, Adriano Azor a terminé à la quatrième place avec seulement 16 petites secondes d’un éventuel podium africain derrière les intouchables érythréens. Ce dernier se dit fier de sa performance. « Je suis très satisfait de ma performance, malgré le fait que je n’ai pas remporté de médaille. Toutefois, sans la crevaison de Benito dans la course contre la montre par équipes, on aurait pu décrocher la médaille de bronze », souligne Adriano Azor.

En 2017, toujours avec les juniors de la sélection nationale et faisant équipe avec Benito Beemul, Dylan Redy et Fabio Catherine, il remporte la médaille de bronze au contre-la-montre par équipes aux championnats d’Afrique à Louxor, Égypte. « Nous ne nous attendions pas à remporter cette médaille de bronze. Mais nous nous sommes donnés à fond durant la course et on a été récompensé » déclare le jeune coureur.

Sa carrière démarre à l’âge de 12 ans. Il est repéré par le KFC Faucon Flacq. Au début, il hésite quelque peu, mais se lance finalement dans le bain avec l’accord de ses parents. « Au début, je faisais de l’athlétisme à l’école. Par la suite, Jean Philippe Lagane (ndlr : dirigeant au KFC Faucon Flacq) m’a approché pour rejoindre les rangs de l’équipe flacquoise. Mes débuts étaient quelques compliqués, mais grâce aux entraînements, je me suis amélioré », indique le sociétaire du KFC Faucon Flacq.

Par la suite, il  décroche un stage, en 2015, en France pour continuer son apprentissage sous l’aile du défunt Ange Roussel. « Ce stage a été bénéfique pour la suite de ma carrière. Le défunt Ange Roussel m’a aidé à découvrir le côté tactique d’une course et à mieux connaître la discipline », relate Adriano Azor.

Pour la saison 2018, le coureur mauricien espère faire mieux que la saison précédente. « J’ambitionne de remporter quelques courses chez les élites. Je veux aussi améliorer mon rang dans le Tour de Maurice et être couronné, lors des championnats nationaux juniors », confie-t-il.

Cela peut vous intéresser