John Colin (à gauche) ne pourra plus compter sur l’aide financière de la Solidarité olympique.

Suite à la suspension de l’AIBA par le CIO : Colin et Vadamootoo privés de bourses olympiques

By Esmyot Samedi 19 Mai 2018 Sports individuels , Sports de combat , O commentaire 0 views

Mauvaise nouvelle pour les deux pugilistes mauriciens. La bourse olympique de John Colin et de Jordy Vadamootoo a été interrompue. Cela fait suite à la suspension de l’Association internationale de boxe amateur (AIBA) par le Comité international olympique (CIO). Ce comité projette même de retirer la boxe des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Victimes collatérales. A la suite de la suspension de l’AIBA par le CIO, aucune aide financière ne sera accordée à cette discipline. Colin et Vadamootoo bénéficiaient d’une bourse olympique mensuelle de 500 dollars américains dans le cadre de leur préparation pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. De ce fait, les bourses olympiques des deux boxeurs mauriciens ont été suspendues.  La Solidarité olympique a informé le Comité olympique mauricien de cette décision. John Colin et Jordy Vadamootoo ne percevront la somme due que pour les trois premiers mois de 2018.

Par ailleurs, le CIO a maintenu la menace de retirer la boxe aux Jeux Olympiques de Tokyo dans l'attente de mesures concrètes concernant notamment la gouvernance de la Fédération internationale.  Dans un entretien accordé à l’AFP en février dernier, le CIO se dit « extrêmement inquiet des problèmes de gouvernance à l’AIBA et extrêmement préoccupé par la nomination du sulfureux Gafur Rakhimov, homme d'affaires ouzbek, à la présidence de la fédération ». A la fin du mois d’avril, la commission exécutive de l’instance suprême des sports olympiques a décidé de repousser jusqu’au début du mois de juillet 2018 sa décision de maintenir ou d’exclure la boxe au programme du rendez-vous olympique 2020.  Le CIO a, de ce fait, décidé de suspendre avec effet immédiat toutes aides financières à l’AIBA.

« Nos boxeurs sont victimes de la guéguerre au sommet du sport mondial. C’est très décourageant pour eux. Mais, l’Association mauricienne de boxe continuera à leur donner tout le soutien nécessaire pour se préparer en vue des JO de 2020. Car, on ne sait pas encore si la boxe sera exclue ou pas », confie Indiren Ramsamy, président de la Fédération.

Cela peut vous intéresser