Les pongistes mauriciens en compagnie des Congolais.

Tennis de table – Camp d’entraînement : les locaux se frottent aux Congolais

By Kevin Manoo Vendredi 07 Décembre 2018 Sports individuels , Sports de combat , O commentaire 0 views

Les présélectionnés des Jeux des Iles de l’océan Indien participent actuellement à un camp d’entraînement en commun avec les pongistes de la République Démocratique du Congo au collège Bon et Perpetuel Secours (BPS) à Beau-Bassin. Le stage a débuté lundi et prendra fin le 18 décembre. Ils sont sept sparring-partners congolais, soit quatre juniors et trois cadets à participer à ce camp d’entraînement.

Pour le Directeur technique national, Cédric Rouleau, ce frottement ne peut qu’être bénéfique aux locaux dans le cadre de leur préparation pour le rendez-vous indianocéanique. 

« Après l’Open du Nigéria et les Championnats d’Afrique, c’était le calme plat du côté de l’entraînement, avec nos séances habituelles. La présence des sparring-partners apporte du rythme à l’entraînement. Nos pongistes doivent profiter au maximum de ce stage », souligne le technicien français.

Les entraînements se font depuis lundi à une fréquence de six heures par jour, soit de 9 heures à midi et de 14 heures à 17 heures. « Entre coaches on partage nos expériences et connaissances. Les techniciens congolais ont leur façon d’entraîner », confie Cédric Rouleau.

Jeux des Iles oblige, pas question de négliger les entraînements pendant les festivités.

Le DTN prévoit trois séances du 21 décembre au 5 janvier, ainsi qu’un team building pour renforcer l’esprit d’équipe au sein du groupe. Les entraînements reprendront normalement à partir du 7 janvier prochain.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019