Voni Ange Randriantsoa évolue en France.

Tennis de table : la “Malgache” Randriantsoa privée des JIOI

By Kanen Chelumbrum Mardi 09 Juillet 2019 Evènements sportifs , JIOI 2019 , O commentaire 0 views

Suite à la découverte du nom de Voni Ange Randriantsoa sur la liste de la sélection malgache, Maurice a alerté la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) qui a tranché : la pongiste n’est pas éligible aux Jeux des Îles de l’océan Indien.

La raison évoquée : Voni Ange Randriantsoa, née en France de parents malgaches, a déjà défendu les couleurs de la France.

La nouvelle est tombée lundi. La pongiste malgache, Voni Ange Randriantsoa, susceptible de décrocher quatre médaille d’or, n’est pas éligible pour représenter Madagascar aux prochains JIOI. Le Comité international des Jeux a été informé de cette décision de l’instance internationale, lundi.

Randriantsoa a côtoyé le circuit professionnel depuis son jeune âge. Elle a défendu le tricolore dans plusieurs tournois internationaux depuis 2014.  La Malgache avait participé en 2018 à l’Open de France Juniors et Cadets et l’Open de la Tunisie (Jr et Cadets).

Les règlements (voir plus loin) de la Fédération internationale sont clairs. Tout athlète possédant une double nationalité et qui dispose déjà d’une licence avec une association doit patienter pendant trois ans avant de défendre les couleurs d’un autre pays. Vony Ange Randriantsoa ne respecte donc pas ce critère. La Fédération malgache l’a malgré tout incluse dans sa liste des sélectionnés.

Il est clair que cette nouvelle bouleverse tous les plans malgaches, car Vony Ange était dans toutes les combinaisons pour les JIOI.

Cela peut vous intéresser

Jeux des Iles 2019