Tour de Maurice 2019 - Questions à …  Dylan Redy : «J’aimerais remporter le Tour»

By Loïc Gangaram Jeudi 03 Octobre 2019 Sports individuels , Cyclisme , O commentaire 0 views

Porteur du maillot jaune depuis le prologue, le Mauricien Dylan Redy compte bien aller jusqu’au bout et remporter cette 38e édition du Tour de l’île.  Pour le coureur de la Team-MCB, tout se jouera sur de l’étape de vendredi avec la montée de Chamarel.

Vous conservez votre avance au général à l’issue de l’étape la plus longue du tour.  Comment s’est passé la course ? 
L’équipe a beaucoup travaillé pour me protéger. Elle a roulé pour contrôler la course du début jusqu’à la fin.  Je dois un grand merci à mes coéquipiers, surtout Olivier et Christopher, qui ont abattu un énorme travail. C’était une bonne étape, car la plupart d’entre nous a fini dans les dix premiers. Le seul point noir est que nous n’avons pu remporter la victoire d’étape. 

Ce jeudi, deux autres étapes se dressent devant vous. Quelle sera la tactique adoptée ?
Depuis quelque temps, je suis à l’aise sur cette épreuve. Le chrono n’est désormais plus un point faible. Mon adversaire sera un de mes coéquipiers, en la personne de Christopher Lagane. Quant à l’étape de l’après-midi, nous allons tenter une nouvelle fois de contrôler la course jusqu’à la bosse et, durant la montée, celui qui est le plus fort gagnera. 

Avec l’aide de vos coéquipiers, pensez-vous pouvoir conserver votre maillot jaune jusqu’à la fin ?
Je ne peux me prononcer, car il reste quatre étapes. Cette idée de conserver le maillot jaune jusqu’à la fin est dans un coin de ma tête. J’aimerais remporter le Tour mais j’attends surtout l’étape de vendredi, qui annonce être dure avec la montée de Chamarel, pour être plus serein sur mes chances de victoire. 


 

L’œil du technicien …  José Achille : « Entre Souillac et Saint-Aubin, cela risque de faire des dégâts »

« Sur le contre-la-montre individuel, je pense que quelques-uns tenteront de combler leur retard mais ce ne sera pas évident. La course est courte. Ce sera surtout important pour les coureurs qui sont bien classés au général. Sur l’étape de l’après-midi, il faudra faire attention aux faux plats. C’est une épreuve qui s’annonce une nouvelle fois palpitante. Entre Souillac et Saint-Aubin, cela risque de faire des dégâts au sein du peloton où il y aura certainement quelques tentatives d’échappées.  Je ne pense pas qu’il y aura de gros changements au général. » 


 

Programme du jour 

3e étape – Contre-la-montre individuel 

Premier départ à 8h00 à Ferney 

*Les coureurs partiront à une minute d’intervalle 

Distance : 12,3km

Itinéraire 

Ferney – RP Rivière-des-Créoles – RP Grand Bel-Air – RP Plaisance – RP Grand Bel-Air – Usine sucrière Riche-en-Eau 

4e étape – Challenge Alpen 

Départ à 14h00 à l’usine sucrière de Riche-en-Eau

Distance : 87,6km 

Itinéraire 

Usine sucrière Riche-en-Eau – Rond-point Grand Bel-Air – Rond-point Airport – Rond-point Cimetière – Rond-point Gros-Bois – L’Escalier – Omnicane Bridge – Croisée Camp-Diable / Batimarais – Union  – Souillac -  Croisée Surinam – Riambel – U-turn – Rond-point Bel-Ombre – Riambel – Pomponette – Souillac – Union – Rivière-des-Anguilles – Tyack – Britannia – Bois-Chéri – Grand-Bassin. 

Arrivée approx. à 16h25 à Grand-Bassin 


Quatre coureurs jettent l’éponge

La deuxième étape de mercredi a été marquée par l’abandon de quatre coureurs. Benito Beemul du Vélo Club des Jeunes Cyclistes de Curepipe (VCJCC) a abandonné après une chute lors du départ fictif. Jeanito André (sélection de Maurice) et Aurélien Payet (Club Cycliste Sainte Louisienne), tous deux souffrant de gastrite n’ont pu terminer la course. Le Seychellois Yohan Monthy pour sa part a joué de la malchance. Il a dû mettre pied à terre après avoir eu sa fourche cassée.

Cela peut vous intéresser