Le Français s’est vu décerner le maillot rouge (combativité) à l’issue de la première étape.

Zoom : une machine nommée Corentin Ville

By Gangaram Mercredi 12 Septembre 2018 Sports individuels , Cyclisme , O commentaire 0 views

Ce n’est pas un hasard si le Français, Corentin Ville, s’est emparé du maillot rouge du prix de la combativité à l’issue de cette première étape. Invité par le Faucon-Flacq KFC, le coureur a emmené le peloton sur plus d’une centaine de kilomètres. Il a énormément roulé pour réduire l’avance prise par le groupe d’échappée.

« L’objectif était de protéger au maximum le maillot jaune de Guillaume Gaboriaud. Je peux dire qu’on a très bien réussi. On a laissé sortir une échappée et on a pu revenir à 50km de l’arrivée, qui était un peu tôt à mon avis. Par la suite, j’ai réussi à contrôler la course jusqu’à l’arrivée pour qu’il n’y ait pas d’attaques et pour que Guillaume puisse rester en tête », a précisé le Français.

Quid des prochaines étapes ? Le sociétaire de l’USP Issoire en France compte bien continuer à défendre le maillot jaune. « Dans l’immédiat, mon rôle sera de protéger avant tout le maillot jaune et, si jamais l’opportunité de remporter une étape se présente , je la saisirai », confie Corentin Ville.

Cela peut vous intéresser