Questions à Alain Happe (assistant entraîneur du Club M): « Le torchon brûlait déjà entre Didier Six et Samir Sobha »

Wednesday 27 May 2015 Football , Football Local , O commentaire 0 views
Alain Happe était l’assistant de Didier Six au Togo et à Maurice. Il explique les raisons qui, selon lui, ont contribué au limogeage du technicien français. Il confirme, par ailleurs, que l’ancien international tricolore et Samir Sobha, président de la Mauritius Football Association (MFA), ne se tenaient pas en odeur de sainteté. Vous êtes très proche de Didier Six. Savez-vous quelles sont les vraies raisons de son limogeage comme Directeur technique national et sélectionneur du Club M ? Didier Six avait fait part de son intention de partir, après le premier match de la COSAFA contre le Zimbabwe (défaite, 2-0). Mais ce n’était que des paroles en l’air. Son comportement lors de ce tournoi (Ndlr, Didier Six a été expulsé lors du match contre la Namibie pour langage abusif), en Afrique du Sud, les résultats et le fait qu’il n’ait pas donné de signe de vie à la Mauritius Football Association ont contribué à son départ. Quand avez-vous su que les services de votre compatriote n’étaient plus requis par la MFA ? Je l’ai su à mon retour de la COSAFA avec le premier groupe de joueurs, vendredi (Ndlr, le 22 mai). Les dirigeants de la MFA m’ont fait part de leur décision, qu’ils ont qualifié d’irréversible et non négociable. Quelle a été votre réaction en apprenant la nouvelle ? Je suis tout de suite entré en contact avec Didier pour le mettre au courant. C’était vendredi et je lui ai dit d’essayer d’arranger les choses. Mais il a son caractère particulier et il ne m’a pas écouté. Cela ne me surprend pas, car il s’est passé pratiquement la même chose avec le Togo. Vous vous retrouvez subitement au-devant de la scène… Je ne souhaitais pas que les choses se passent comme ça. Je suis surtout un homme de terrain. J’ai une mission et j’assumerai mes responsabilités jusqu’au bout. N’avez-vous pas essayé de recoller les morceaux entre Didier Six et la MFA ? Oui, j’ai essayé. Car nous sommes proches des Jeux des îles et j’estime que cette situation peut déstabiliser le groupe. Est-il vrai que les relations n’étaient pas au beau fixe entre Didier Six et Samir Sobha, le président de la MFA, avant même le départ pour la COSAFA ? Je dois dire qu’il y avait les premiers signes d’une friction. Le torchon brûlait déjà entre les deux hommes. Je suppose que le comportement de Didier Six en Afrique du Sud est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Sobha : « C’est son interprétation » Interrogé sur les relations tendues qu’il entretenait avec l’ancien DTN et qui aurait pu, selon certains, déboucher sur sa décision de se séparer de lui, le président de la MFA botte en touche. « C’est l’interprétation d’Alain Happe. En ce qui me concerne, la page Didier Six est, bel et bien, tournée », a-t-il dit. Rencontre Sobha-Six en Suisse ? À mardi soir, le président de la MFA, Samir Sobha, attendait une rencontre, à Zurich, Suisse, avec celui qu’il a remercié lundi. « On s’est parlé et on s’est donné rendez-vous pour mardi soir (Ndlr, hier) », a-t-il confié. Six rentre-t-il ce mercredi ? Par ailleurs, il nous revient que Didier Six pourrait être de retour à Maurice ce mercredi. Il vient surtout pour reprendre ses effets personnels.  

Cela peut vous intéresser